20 questions à Ana Ivanovic

ana-ivanovic-20-questions-to-australian-tennis-magazine

De retour au plus haut niveau en 2014, la Serbe Ana Ivanovic a terminé l’année dans le top 5 pour la première depuis 2008, année où elle avait atteint la première place mondiale. A seulement quelques jours de son début de saison à Brisbane, Ana Ivanovic s’est confiée au la version Australienne de Tennis Magazine dans un Q&A accordé au journaliste Barry Wood. Voici donc les réponses de la jolie Serbe qui permettent de la découvrir et d’en apprendre un peu plus à son sujet. (english version)

Quel est le plus gros avantage dans le fait d’être célèbre ?
Etre considéré comme un modèle. Ça représente beaucoup de responsabilités, mais c’est probablement un des plus grands honneurs que l’on peut recevoir. Sur une note un peu moins sérieuse, c’est assez sympa de pouvoir réserver au restaurant à la dernière minute ! Lire la suite

Roger Federer se prépare pour Brisbane, et parle de ses enfants…

roger-federer-pete-sampras-gael-monfils-iptl-india-fun-on-the-bench-tennis

Dans une interview qu’il a récemment accordée à Radio 4, sur la BBC, le champion de tennis Suisse Roger Federer avoue qu’il ne sait pas s’il serait toujours en train de jouer si les organisateurs le «programmaient sur le court 4 tous les jours…». Federer s’est également exprimé sur ses enfants et la conduite qu’il avait l’intention de tenir quant à un possible avenir dans le tennis pour eux…

Actuellement à Dubaï afin de s’entrainer et peaufiner sa préparation pour la saison 2015, c’est lors d’une Interviewé réalisée par Radio 4 sur la BBC que Roger Federer s’est livré à quelques confidences, et ce à quelques jours de son début de saison (le 5 janvier au tournoi de Brisbane, en Australie). «Je suis chanceux de continuer à jouer sur le court central (de façon générale), et souvent en prime time. Pour être honnête, je ne sais pas si je serais toujours en train de jouer s’ils (les organisateurs des tournois) me programmaient sur le court 4 tous les jours… Cela serait difficile pour moi, qui ait joué sur tous les courts les plus merveilleux du monde.»

Le Suisse a également livré sa vision du rôle des parents sportifs par rapports à leurs enfants : «Le soutien et les conseils des parents sont très importants, pour comprendre que c’est un privilège de s’entraîner et de jouer des tournois. La moindre chose qu’un enfant peut faire, c’est de donner son meilleur et d’avoir la meilleure attitude. Mais dans le même temps, les parents doivent laisser leur enfant et son entraîneur respirer, pour qu’ils puissent bien travailler.» Pour autant Roger Federer, dont l’épouse, Mirka, a accouché de deux nouveaux jumeaux, Leo et Lenny en mai dernier – après Myla Rose et Charlène Riva – avoue ne pas savoir «si les enfants vont jouer un jour à haut niveau au tennis. Honnêtement, je pense que cela dépend de comment les choses vont se passer quand nous allons nous installer en Suisse, quel sport ils vont choisir.»

roger-federer-gael-monfils-rohan-bopanna-sania-mirza-ana-ivanovic-fabrice-santoro-iptl-selfie-fun roger-federer-novak-djokovic-tennis-father-talk-champions-legends-iptl-smile iptl-indian-aces-selfie-tennis-sania-mirza-roger-federer-fabrice-santoro-cedric-pioline

Roger Federer entre famille et entrainement

Roger-Federer-interview-lindt-Le-Matin-offcourt-family-training-preparation-new-season

A quelques jours du début de la saison 2014, Roger Federer, qui jouera pour la première fois le tournoi de Brisbane, a accordé une très longue interview au quotidien Suisse Le Matin à propos de sa fondation, sa famille… de sa vie hors des courts pour résumer. Le tournoi de Brisbane débutera le 29 décembre et après une préparation intense à Dubaï, avec entres autres une semaine passée aux côtés de Stefan Edberg, Federer semble prêt à retrouver son meilleur niveau, comme le confie son préparateur physique Pierre Paganini.

A quoi peut bien ressembler la journée d’entrainement typique de l’un des plus grands joueurs de tennis de tous les temps ? C’est le préparateur physique de Roger Federer, Pierre Paganini, qui nous donne la réponse. Et force est de constater que les journées sont bien remplies. «Se lever, prendre le petit déjeuner, puis généralement d’abord un traitement sous la forme d’un massage ou d’exercices de prophylaxie avec le physiothérapeute (Stéphane Vivier). Roger doit en faire beaucoup, beaucoup plus que par le passé. Après tout, il a 32 ans et a plus de 1100 matchs dans Lire la suite