Interview with… Mona Barthel

Crédit photo : @Tennisandco

Crédit photo : @Tennisandco

She is one of the numerous talented German players on the WTA tour, and while she has just started her 2016 season in Auckland few days ago, Mona Barthel has very kindly taken some of her time to answer my questions. After a pretty difficult and unlucky start due to illnesses and injuries in 2015, Mona had a really solid second part of the year and aims to keep that good level for the whole season in 2016. Unfortunately, Mona hasn’t been very lucky for her 1st match of the season in Auckland, but with health and a bit of confidence, Mona and her smooth game can have some good expectations and things could rapidly go her way again! Apart from this, Mona Barthel also talks here about her coaching situation, her creative personality, and many other things 🙂

First of all, after a long season I hope you enjoyed a really well deserved rest and holidays… And now you just started your 2016 season few days ago… how went your off-season preparation and do you feel 100% ready ?
I had a nice offseason, where I trained mostly at home. It was so good to have that time recharging for the new season. I think I made some good improvements and I am feeling ready for the new challenges.

You have been pretty unlucky with illnesses and injuries in 2015 unfortunately, but you still managed to finish the year into the top 50… What are your goals for this new season ?
First of all to stay healthy! That is the most important thing. And secondly I would like to play a whole season on a constantly good level. I had a good second half of 2015 and I would like to keep that going and build on Read more…

Mariage surprise pour la belle Elena Vesnina !

Crédit photo : vesnushka86 (Instagram)

Crédit photo : vesnushka86 (Instagram)

Le moins que l’on puisse dire c’est que le mois de novembre a été plutôt chargé pour Elena Vesnina. En effet, quelques jours après avoir disputé la finale de la Fed Cup, la Russe s’est marié dans le plus grand secret à Moscou ! L’information n’avait pas filtré dans les médias et a donc surpris tous les fans de tennis, mais la sympathique et jolie Russe n’est désormais plus un cœur à prendre.

A 29 ans Elena Vesnina s’est donc laissé passer la bague au doigt. Et si la principale concernée a su rester très discrète sur son mariage, ça n’a forcément été le cas de ses invités… En effet, sur les réseaux sociaux, Nikolay Davydenko et sa femme Irina, Anastasia Myskina, Elena Dementieva, Ekaterina Makarova, Vera Zvonareva, ainsi que Dinara Safina et Marat Safin n’ont pas hésité à commenter la cérémonie ainsi qu’à poster quelques photos. Un mariage qu’ils ont tous décrit comme féérique et très beau. Et si l’identité de l’heureux élu reste pour l’instant un mystère, un des invités a tout de même laissé filer son prénom, Pavel… Quoi qu’il en soit je souhaite tous mes vœux de bonheur à Elena et Pavel !

elena-vesnina-beautiful-wedding-dress-long-white-train-perfect-style elena-vesnina-and-parents-moscow-kids-clinic-tennis-lesson-in-russia-devoted-human-being elena-vesnina-honey-moon-maldives-vacations-sexy-hot-swimsuit-hamac

Crédit photo : vesnushka86 (Elena Vesnina’s Instagram account)

Interview with… Elena Vesnina

Crédit photo : @tennisandco

Crédit photo : @tennisandco

Elena Vesnina is currently playing in Tianjin, and few days ago, the Russian player has very kindly accepted to take some to answer my questions. After a really great 2013 season, 2014 and 2015 are a bit harder for Elena Vesnina in singles. On the other side her results in doubles continue to be really great. And as she says it in this interview, playing both singles and doubles is not something easy… But with a bit of confidence things could rapidly go her way again! And there is still some big events to come for the lovely Russian as she qualified for the WTA Finals in doubles for the 3rd year in a row with her partner Ekaterina Makarova, and that she will also be part of the Fed Cup final with the Russian team. Apart from her season, Elena Vesnina also talks here about her love for her sport and animals, her desire to learn French, what looks like a typical day of her life on the tour, and many other things 🙂

First of all, how do you judge your season so far ? I guess that’s not exactly what you expected in singles, but there is still some tournaments to come before the end of the season…
The season is going really hard for me. After my shoulder injury I thought I would start playing better a bit sooner, but it’s not easy. It takes a lot of time and of course confidence is important.

But in doubles you qualified for Singapore with Ekaterina Makarova and are at the moment the only team to have qualified for a second straight year, that’s a pretty good achievement, isn’t it ?
3 rd time in the row actually :)) We played the final in Istanbul and last year we qualified for Singapore. It’s amazing to be there at the end of the season with the best players of the world. It’s a beautiful city, an amazing venue with Read more…

Interview avec… Elena Vesnina

Crédit photo : @tennisandco

Crédit photo : @tennisandco

Elena Vesnina dispute actuellement le tournoi de Tianjin, et il a quelques jours, la joueuse Russe a très gentiment accepté de prendre un peu de son temps pour répondre à mes questions. Après une excellente année 2013, 2014 et 2015 sont un peu plus compliquées pour Elena Vesnina en simple. De l’autre côté ses résultats en double continuent d’être vraiment excellent. Et comme elle le dit dans cette interview, jouer à la fis en simple et en double n’est pas quelques chose de facile… Mais avec un peu de confiance les choses pourraient rapidement tourner en sa faveur à nouveau ! Et il y a encore quelques gros évènements à venir pour la charmante Russe étant qu’elle s’est qualifiée pour le Masters de fin d’année en double pour la 3ème fois d’affilé avec sa partenaire Ekaterina Makarova, et qu’elle sera aussi présente lors de la finale de Fed Cup avec l’équipe de Russie. Outre la saison, Elena Vesnina parle aussi de son amour pour son sport et les animaux, de son désir d’apprendre le français, d’à quoi ressemble une de ses journées typiques sur le circuit WTA, et bien d’autres choses 🙂 (Click here for the English version)

Tout d’abord, comment juges-tu ta saison jusqu’à maintenant ? Je suppose que ce n’est pas exactement ce que tu attendais en simple, mais il y a encore quelques tournois à venir avant la fin de la saison…
La saison est vraiment assez difficile pour moi. Après ma blessure à l’épaule je pensais que je commencerais à mieux jouer plus tôt que ça. Mais ce n’est pas facile, cela prend beaucoup de temps et bien sûr la confiance est importante aussi.

Mais en double tu t’es qualifiée pour Singapour avec Ekaterina Makarova et vous êtes pour l’instant la seule équipe à vous être qualifiée pour la deuxième année de suite, c’est plutôt un bel accomplissement, non ?
La 3ème fois de suite en fait :)) Nous avons joué la finale à Istanbul et l’année dernière nous nous sommes qualifiées pour Singapour. C’est incroyable d’être là à la fin de la saison avec les meilleures joueuses du monde. C’est une très Lire la suite

Ma vie sur le circuit en tant que femme de joueur, par Kelsey Anderson

Crédit photo : @KelseyOAnderson

Crédit photo : @KelseyOAnderson

Nouvel épisode dans ma série d’interviews permettant de découvrir le travail et les personnes qui évoluent autour des joueurs et joueuses de tennis sur les circuits WTA et ATP. Après le métier de PR manager, celui d’arbitre de chaise, ou encore celui de kiné j’ai décidé pour ce nouvel article de m’intéresser à quelque chose d’un peu différent, quelque chose qui n’est pas vraiment un travail mais qui a à coup sûr un rôle crucial sur le succès et la vie d’un athlète, les partenaires. Souvent oubliés, les femmes, maris, petites amies ou petits copains n’ont pas vraiment une vie conventionnelle. Beaucoup d’entre eux ne peuvent pas voyager avec leur bien aimé toute l’année et doivent vivre une relation à longue distance, d’autres ont fait un choix et ont décidé de faire tout leur possible pour aider leurs partenaires à atteindre leurs objectifs et leurs rêves, et aujourd’hui c’est de ces derniers dont il va être question. Et pour en savoir un peu plus à propos de ce que cela implique d’être une femme de joueur sur le circuit je voudrais chaleureusement remercier Kelsey Anderson qui a accepté de prendre un peu de son temps pour répondre à mes questions. Comme son nom l’indique, Kelsey est la femme de Kevin Anderson (n°12 au classement ATP), et depuis quelques années elle est un membre à part entière de l’équipe de son mari et voyage ainsi avec lui toute l’année. Et contrairement à ce que plusieurs personnes pensent, être une femme de joueurs ne se résume pas à faire du shopping ou à regarder son mari jouer depuis les meilleures places. Comme le révèle Kelsey, cela implique bien plus de choses, et quelques fois cela est même un peu difficile… Si vous voulez en savoir plus à propos de la vie de Kelsey sur le circuit, n’hésitez pas à consulter son blog pour le site The Changeover ou son compte Twitter !

Tout d’abord, beaucoup de gens se demandent à quoi ressemble une journée classique dans ta vie ? J’ai lu sur ton blog que, en fait, il n’y a pas vraiment de journée typique, exact ?
Le programme de notre équipe change beaucoup d’une journée à l’autre et d’une semaine à l’autre. Habituellement nous nous rassemblons la veille et écrivons le programme pour les jours à venir. Vous devez être assez flexible parce qu’avec la nature du tennis et les voyages, les imprévus se produisent toujours. C’est impossible de prévoir quoique ce soit, nous faisons simplement de notre mieux.
La journée classique de Kevin implique un peu de travail sur le court, du travail physique (mais les jours de match normalement), et le travail de récupération. Nous essayons de faire tout le reste des choses qui ont besoin d’être faites autour de ce programme.

Quels sont les difficultés et les bienfaits de votre situation ? Et est-ce que cela vous aide d’être une ancienne athlète vous-même ?
Je pense définitivement qu’avoir pratiqué un sport moi-même m’a aidé à comprendre le niveau d’engagement de Kevin dans le tennis. Je pense que ma propre expérience en tant que joueuse de golf m’a aidée à savoir à quoi ressemble le Lire la suite

My life as a tour wife, by Kelsey Anderson

Crédit photo : @KelseyOAnderson

Crédit photo : @KelseyOAnderson

New episode in my series of interviews to discover the job and the people who are working around the professional tennis players on the WTA and ATP world tours. After the jobs of PR manager, coach, or physiotherapist I decided to focus on something a little bit different, something that is not really a job but certainly has a crucial role on the success and life of an athlete, partners. Often forgotten, the wives, husbands, girlfriends or boyfriends haven’t a really conventional life. Many of them can’t travel with their beloved one all the year and have to live a long distance relationship, some others have made a choice and have decided to do everything they can to help theirs partners to reach their goals and achieve their dreams, and today we will have a look on these latter. And to know a little bit more about what is it like to be a wife on the tour I would like to warmly thank Kelsey Anderson who accepted to take a bit of her time to answer my questions. As her name indicates, Kelsey is Kevin Anderson’s (ATP world n° 12) wife, and since few years she is part of her husband’s team and thus travel with him all the year. And contrary to what several people think, being a tour wife is not just going shopping and watching your loved one from the best seat. As Kelsey reveals, there is a lot more to do, and sometimes it’s a little bit challenging… If you want to know more about Kelsey’s life on the tour, feel free to follow her blog on The Changeover or her Twitter account!

First of all, a lot of people are wondering what looks like an average day in your life ? I read on your blog that, actually, there is no real typical day, right ?
Our team’s schedule changes a lot from day to day and week to week. We usually sit down the night before and write the schedule for the following day. You have to be flexible because with the nature of tennis and travel unforeseen circumstances always arise. It is impossible to plan for everything, we just do our best and go from there.
Kevin’s typical day involves some sort of on-court tennis work, fitness or strength training (but not usually on match days), and rehabilitation work. We try to fill everything else that needs to be accomplished in around this tennis schedule first.

What are the challenges and the rewards of your situation ? And does it help to be a former athlete yourself ?
I definitely believe playing a sport myself has helped me to understand Kevin’s level of commitment to tennis. I think my own experience playing golf has helped me to recognize what a long road it has been to arrive at this level of Read more…

Barbora Stefkova : « I want much more »

Crédit photo : Jiří Vojzola

Crédit photo : Jiří Vojzola

When I had the chance to ask some questions to Barbora Stefkova one year ago, the Czech girl was 450th on the WTA ranking. One year later, the talented player made a great step forward, despite two injuries and a graduation she is now into the WTA top 300. A great step, but Barbora Stefkova wants more. “Work hard, dream big”, that could be Barbora Stefkova’s motto. After she won her first 25 000 $ on the ITF tour this year, the player from Olomouc knows she can do better. And for sure, there is a lot more to come for the still pretty young and talented Czech player because she definitely has the great state of mind to reach her goals and achieve some great success in the tennis world. In this little interview Barbora Stefkova talks about her injuries, her improvements, what looks like a typical day in her life and some more things 🙂 French version

First of all, how do you judge your 2015 season so far ? You just reached the highest singles ranking of your career, so I guess you are pretty happy…
Well, I had two injuries at the beginning of the year, then my graduation in school, so I think this season is a little bit better than I expected. I already won my first 25 000$ ITF tournament and reached the WTA top 300, so I am very motivated for the upcoming work. I’m happy that I reached top 300, but I want much more. I would like to be as high on the ranking as I could at the end of this season.

In which compartment(s) of your game do you think you have the most improved lately ?
I think my serve improved, but I am still working on it. Also now I know how to play better tactically.

You won your first match on the WTA tour this year 🙂 what’s the biggest difference(s) you have seen between WTA and ITF tournaments ?
The organisation for sure, and also the opponents. On WTA tournaments you play only top players. You don´t have any Read more…

Barbora Stefkova : « J’en veux beaucoup plus »

Crédit photo : Jiří Vojzola

Crédit photo : Jiří Vojzola

Quand j’ai eu la chance de poser quelques questions à Barbora Stefkova il y a un an, la joueuse Tchèque était 450ème au classement WTA. Un an plus tard, la talentueuse joueuse a réalisé un grand pas en avant, malgré deux blessures et un diplôme elle est désormais dans le top 300 WTA. Une belle étape, mais Barbora Stefkova en veut plus. « Travailler dur, rêver grand », cela pourrait bien être la devise de Barbora Stefkova. Après avoir remporté son premier 25 000 $ sur le circuit ITF cette année, la joueuse d’Olomouc sait qu’elle peut faire mieux. Et à coup sûr, il y a bien plus à venir pour la encore jeune et talentueuse joueuse Tchèque car elle possède clairement l’état d’esprit idéal pour atteindre ses objectifs et connaître quelques grands succès dans le monde du tennis. Dans cette petite interview Barbora Stefkova parle de ses blessures, de ses progrès, d’à quoi ressemble une journée dans sa vie et quelques autres choses 🙂 English version

Tout d’abord, comment juges-tu ta saison 2015 jusqu’à présent ? Tu as atteint le meilleur classement en simple de ta carrière (284 à la WTA), donc je suppose que tu es plutôt contente…
Et bien, j’ai eu deux blessures au début de l’année, puis ensuite mon diplôme à l’école, donc je pense que cette saison est un petit peu meilleur que ce que j’espérais. J’ai déjà remporté mon premier tournoi ITF 25 000 $ et atteint le top 300 WTA, donc je suis très motivée pour le travail à venir. Je suis heureuse d’avoir atteint le top 300, mais je veux beaucoup plus. J’aimerais être aussi haut que possible au classement à la fin de la saison.

Dans quel(s) compartiment(s) de ton jeu penses-tu avoir le plus progressé ces derniers temps ?
Je pense que mon service s’est amélioré, mais je continue de travailler dessus.

Tu as gagné ton premier match sur le circuit WTA cette année 🙂 Quelle est la plus grande différence que tu as vu entre les tournois WTA et ITF ?
L’organisation à coup sûr, et aussi les adversaires. Dans les tournois WTA tu joues uniquement des tops joueuses. Tu n’as aucun Lire la suite

Interview with… Antonia Lottner

Crédit photo : Antonia Lottner Facebook

Crédit photo : Antonia Lottner Facebook

Antonia Lottner is one of the numerous talented German players on the WTA tour. The player from Düsseldorf, who will play the ITF tournament in Hechingen from Monday, has very kindly accepted to take some of her time to answer my questions. After a tough period for her due to a foot injury, Antonia Lottner is now back at her best level and is having a good 2015 season so far with among others a title in Stuttgart-Stammheim and a final in Altenkirchen. And with the improvements made by the young player on her game as on her mental alongside her coach Gerald Mild, a lot of reasons to be optimistic for the rest of the year. Apart from her improvements, Antonia Lottner also talks here about her friendship with the Swiss player Belinda Bencic, her admiration for Roger Federer, what looks like a typical day of her life on the tour, and many other things, especially her tastes 🙂 French version

First of all, how do you judge the first part of your 2015 season ?
2015 started pretty well for me. I won the first tournament of the year, so it was a great start and apart from a few losses, I had a pretty good first part.

You recently switched from Prince to Wilson, did this change help you with your game ?
I think we can’t say that I played better because of a racket change. I was very successful with Prince as well and I just needed a change, and for me it was also really nice to go back to Wilson because I started as a little kid with Wilson.

In which compartment(s) of your game do you think you have the most improved lately ? And which compartment(s) do you think you still need to improve ?
For sure I improved my whole game. We worked a lot on the ground strokes. I got better in the Rallies and got more consistent. And I guess that mentally I made a big step forward. I still need to improve all my shots and for sure on Read more…

Interview avec… Antonia Lottner

Crédit photo : Antonia Lottner Facebook

Crédit photo : Antonia Lottner Facebook

Antonia Lottner est l’une des nombreuses talentueuses joueuses Allemandes sur le circuit WTA. La joueuse originaire de Düsseldorf qui va disputer le tournoi ITF d’Hechingen à partir de lundi a très gentiment accepté de prendre un peu de son temps pour répondre à mes questions. Après une période compliquée pour elle en raison d’une blessure au pied Antonia Lottner est maintenant de retour à son meilleur niveau et réalise jusqu’ici une bonne saison 2015 avec en autres un titre à Stuttgart-Stammheim et une finale à Altenkirchen. Et avec les progrès réalisés par la jeune joueuse aussi bien au niveau de son jeu que de son mental aux côtés de son coach Gerald Mild, il y a de nombreuses raisons d’être optimiste pour la fin de l’année. Outre ses progrès, Antonia Lottner nous parle aussi de sa forte amitié avec la joueuse Suisse Belinda Bencic, de son admiration pour Roger Federer, d’à quoi ressemble une de ses journées sur le circuit, et de plein d’autres choses, notamment de ses goûts 🙂 English version

Tout d’abord, comment juges-tu la première partie de ta saison 2015 ?
2015 a plutôt bien débuté pour moi. J’ai remporté mon premier tournoi de l’année donc c’était un excellent début, et mises à part quelques défaites, j’ai plutôt eu une bonne première partie de saison.

Tu es récemment passé de Prince à Wilson, est-ce que ce changement t’a aidé au niveau de ton jeu ?
Je pense qu’on ne peut pas dire que j’ai mieux joué à cause d’un changement de raquette. J’ai eu beaucoup de succès avec Prince aussi et j’avais simplement besoin d’un changement et pour moi c’était aussi très agréable de revenir avec Wilson parce que j’ai débuté avec Wilson quand j’étais une petite fille.

Dans quel(s) compartiment(s) de ton jeu penses-tu avoir le plus progressé ces derniers temps ? Et quel(s) compartiment(s) penses-tu devoir encore améliorer ?
A coup sûr j’ai amélioré l’ensemble de mon jeu. Nous avons beaucoup travaillé sur les coups de fond court. Je suis meilleure dans les rallyes et plus constante aussi. Et je pense que mentalement j’ai fait un grand pas en avant. Mais j’ai Lire la suite