Roger Federer se prépare pour Brisbane, et parle de ses enfants…

roger-federer-pete-sampras-gael-monfils-iptl-india-fun-on-the-bench-tennis

Dans une interview qu’il a récemment accordée à Radio 4, sur la BBC, le champion de tennis Suisse Roger Federer avoue qu’il ne sait pas s’il serait toujours en train de jouer si les organisateurs le «programmaient sur le court 4 tous les jours…». Federer s’est également exprimé sur ses enfants et la conduite qu’il avait l’intention de tenir quant à un possible avenir dans le tennis pour eux…

Actuellement à Dubaï afin de s’entrainer et peaufiner sa préparation pour la saison 2015, c’est lors d’une Interviewé réalisée par Radio 4 sur la BBC que Roger Federer s’est livré à quelques confidences, et ce à quelques jours de son début de saison (le 5 janvier au tournoi de Brisbane, en Australie). «Je suis chanceux de continuer à jouer sur le court central (de façon générale), et souvent en prime time. Pour être honnête, je ne sais pas si je serais toujours en train de jouer s’ils (les organisateurs des tournois) me programmaient sur le court 4 tous les jours… Cela serait difficile pour moi, qui ait joué sur tous les courts les plus merveilleux du monde.»

Le Suisse a également livré sa vision du rôle des parents sportifs par rapports à leurs enfants : «Le soutien et les conseils des parents sont très importants, pour comprendre que c’est un privilège de s’entraîner et de jouer des tournois. La moindre chose qu’un enfant peut faire, c’est de donner son meilleur et d’avoir la meilleure attitude. Mais dans le même temps, les parents doivent laisser leur enfant et son entraîneur respirer, pour qu’ils puissent bien travailler.» Pour autant Roger Federer, dont l’épouse, Mirka, a accouché de deux nouveaux jumeaux, Leo et Lenny en mai dernier – après Myla Rose et Charlène Riva – avoue ne pas savoir «si les enfants vont jouer un jour à haut niveau au tennis. Honnêtement, je pense que cela dépend de comment les choses vont se passer quand nous allons nous installer en Suisse, quel sport ils vont choisir.»

roger-federer-gael-monfils-rohan-bopanna-sania-mirza-ana-ivanovic-fabrice-santoro-iptl-selfie-fun roger-federer-novak-djokovic-tennis-father-talk-champions-legends-iptl-smile iptl-indian-aces-selfie-tennis-sania-mirza-roger-federer-fabrice-santoro-cedric-pioline

Tony Roche : « Roger Federer peut encore jouer 4 à 5 ans »

roger-federer-pete-sampras-iptl-indian-aces-tennis-legends-best-players-of-all-time-friends

Alors que Roger Federer poursuit sa préparation pour la saison 2015 à Dubaï après un passage par New Dehli pour prendre part à l’IPTL, un de ses anciens coach, Tony Roche, s’est récemment exprimé sur le champion Suisse. Tony Roche est notamment revenu sur le fait que pour lui, Roger Federer peut encore remporter un titre du Grand Chelem supplémentaire et qu’il pense le voir évoluer au plus haut niveau pour encore 4 à 5 saisons. (English version)

Peut-être que Roger Federer n’a plus remporté de titre du Grand Chelem depuis 2 ans maintenant, mais il ne devrait en rester ainsi pour le champion de 33 ans d’après son ancien coach Tony Roche : « Je pense qu’il peut jouer aussi longtemps qu’il veut sur le plan mental. Physiquement je pense qu’il peut encore jouer 4/5 ans sans aucun problème. Un autre titre du Grand Chelem est certainement possible… évidement Wimbledon est sa meilleure chance mais il a frappé à la porte des derniers Grand Chelems. Aussi longtemps que les autres gars le respecteront, Roger sera Lire la suite

Roger Federer : « encore beaucoup à donner »

roger-federer-dubai-interview-grand-chelem-continuer-a-jouer-gagner

Depuis environ une semaine le Suisse Roger Federer est présent à Dubai afin de préparer au mieux son troisième tournoi de l’année. La concurrence sera rude au Dubai Duty Free Tennis Championships qui débutera le 24 février, et Federer le sais. Mais le Suisse sent qu’il peut encore accomplir de grandes choses dans ce sport qu’il aime tant, comme il l’a confié au site tennisworldusa.org. La légende du tennis Pete Sampras est d’ailleurs du même avis.

« Novak Djokovic sera un adversaire très difficile à battre, il a toujours très bien joué ici à Dubai, » a déclaré Roger Federer en conférence de presse, avant d’ajouter : « il y aura aussi Juan Martin Del Potro, Tsonga, Berdych… Nole et moi avons joué quelques matchs incroyables. D’une certaine façon il a toujours réussi à me pousser dans mes limites et à donner mon meilleur. Ça sera sans aucun doute un super tournoi et j’espère vraiment que je vais le gagné. » Federer rejoue de nouveau à un niveau très élevé depuis le début de la saison et veut réussir à Dubai, une ville où Lire la suite

Les conseils de Paul Annacone

Paul-Annacone-tennis-tips-Roger-Federer-coach

Comment se préparer pour les grands matchs ? Comment bien jouer les points importants ? Voici la réponse de Paul Annacone, actuel coach de Roger Federer et ancien coach de Pete Sampras et Tim Henman. Gageons que Federer fera bon usage de ces conseils lors de son 1/4 de finale de ce soir face à Rafael Nadal à Cincinnati.

1. Assurez-vous de comprendre votre propre style de jeu, et comment vous jouez votre meilleur tennis. Lire la suite

ATP – Barclays ATP World Tour Finals 2012

Infos sur le tournoi

Seul les huits meilleurs joueurs de simple et de double sont qualifiés pour les prestigieux Barclays ATP World Tour Finals. Celui ci se tient dans l’enceinte de l’O2 arena de Londres pour la quatrième année de suite. Roger Federer a remporté dans ce lieu son sixième titre l’année dernière et ainsi dépassé le record de victoire de Pete Sampras et Ivan Lendl en battant en finale le français Jo Wilfried Tsonga.

tableau des simples / singles draw <<< cliquez ici >>> tableau des doubles / doubles draw

Groupe A: Novak Djokovic, Andy Murray, Tomas Berdych, Jo Wilfired Tsonga

Groupe B: Roger Federer, Juan Martin Del Potro, David Ferrer, Janko Tipsarevic

Le résultat de la finale

Novak Djokovic (SRB)  bat  Roger Federer (SUI)  7-6 7-5

Les résultats des demi-finales

Novak Djokovic (SRB)  bat  Juan Martin Del Potro (ARG)  4-6 6-3 6-2
Roger Federer (SUI)  bat  Andy Murray (GBR)  7-6 6-2

Roger Federer : « Je suis vraiment aux anges »

Roger Federer interview

Roger Federer est définitivement et durablement entré dans l’Histoire et la légende du tennis en battant le record de longévité au sommet du classement ATP de Pete Sampras et ses 287 semaines. Après sa 7ème victoire à Wimbledon, le Suisse a accordé un entretien exceptionnel au Crédit Suisse sur son lieu de vacances. Le record, son sacre à Wimbledon, sa vie privée, les JO, tous les sujets sont abordés en toute décontraction par le numéro 1 mondial.

>>> English summary and complete video of this interview <<<

Roger, vous venez de battre l’incroyable record de Pete Sampras. Comment vous sentez vous ?
C’est naturellement un sentiment très spécial. Je suis vraiment aux anges. Être numéro 1 a toujours été un objectif prioritaire pour moi. Ce record prouve que quand vous désirer quelque chose par dessus tout, vous travaillez très dur pour et rien ne peut vous arrêter. C’est incroyable de battre ce superbe record de Pete Sampras. J’ai reçu beaucoup de messages de félicitations de la part de mes fans, c’est extrêmement important. Je voudrais leur dire à tous un grand merci car c’est grâce à eux que je Lire la suite

Lindsey Vonn :  »Roger Federer est une source d’inspiration pour moi »

La championne olympique de descente Lindsey Vonn – première Américaine à avoir jamais accompli cet exploit- est une inconditionnelle de Roger Federer. Une passion qui valait bien un détour par la Porte-d’Auteuil. Et une interview sur rolandgarros.com.

>>> english version <<<

Jouez-vous au tennis ?
Oui. Je n’ai pas un niveau extraordinaire mais j’adore ça, je m’amuse beaucoup à y jouer et à en regarder aussi.

Vous avez commencé jeune ?
Non, non! (rires) Mais j’ai eu très tôt l’habitude de regarder le tennis à la télé. Disons que j’ai vraiment commencé à y jouer il y a cinq ans.

Vous parliez à l’instant de regarder tous les tournois majeurs à la télévision… même Roland-Garros et sa terre battue ocre très exotique pour les Américains ?
Oui, bien sûr ! Mes parents ont toujours été des mordus de tennis. D’ailleurs, en fait, j’avais essayé de jouer quand j’étais petite, mais comme je n’étais pas très bonne, j’ai préféré continuer le ski… Mais j’ai toujours adoré regarder chacun des tournois du Grand Chelem. Roland-Garros compris !

Qui étaient vos idoles en tennis quand vous étiez enfant ?
(Sans hésitation) Andre Agassi. J’ai toujours adoré le voir jouer. Et Pete Sampras. Ils ont toujours été mes préférés…jusqu’à ce que Roger arrive! Comme pour Pete, j’ai toujours aimé son style. Mais en-dehors du court, ils sont complètement différents ! Je ne saurais pas expliquer, mais chez ces trois joueurs-là, j’ai toujours perçu quelque chose qui m’a profondément attirée vers le tennis et m’a rendue totalement fan de tennis.

Avez-vous eu l’occasion de rencontrer Andre Agassi ou Pete Sampras ?
Je n’ai jamais rencontré Pete, mais Andre et sa femme–Steffi, donc!- plusieurs fois en revanche.

Quel est votre meilleur souvenir lié à Roland-Garros ?
En fait, j’étais là en 2009 quand Roger a gagné (sourire). Cela reste mon meilleur souvenir : le voir s’imposer comme ça sur une surface qui n’est pas sa préférée, c’était à la fois beaucoup de plaisir et l’impression d’assister à un moment historique.

Depuis plusieurs jours sur Twitter, vous partagez votre enthousiasme de venir à Roland-Garros…
C’est sûr ! D’habitude, j’essaie d’aller à Wimbledon chaque année mais cette fois, comme je ferai très certainement un tour aux Jeux olympiques, je n’irai pas à Wimbledon. Donc… il fallait absolument que j’aille sur un autre tournoi du Grand Chelem ! (sourire) Et il se trouve que ce mois-ci, je m’entraîne en Autriche, donc j’ai pensé que le timing était parfait pour venir ici.

Et vous aviez l’air particulièrement excitée à l’idée de rencontrer Roger et d’aller voir Rafa au bord du court…
Oh oui ! Je suis allée voir Rafa à l’entraînement ce matin (samedi) et ensuite, j’ai eu la chance de parler avec Roger. Malheureusement, je ne pouvais venir à Roland-Garros que samedi, du coup, je ne le verrai pas en match aujourd’hui. Mais j’ai pu le voir taper un peu et lui dire bonjour alors, ça valait vraiment le coup d’effectuer le voyage!

Qu’appréciez-vous particulièrement dans l’atmosphère de Roland-Garros ?
Je ne suis encore jamais allée à l’Open d’Australie, mais chaque tournoi du Grand Chelem est unique à sa façon, chacun possède sa propre énergie. À Roland-Garros, c’est très authentique, très français. On mange incroyablement bien, c’est bien plus calme qu’à New York (rires) et très accueillant.

Retrouvez-vous des similitudes entre le ski et le tennis ?
Oui, je le pense vraiment. Sur le plan mental ,notamment. En ski comme au tennis, il s’agit d’avoir confiance en ses capacités, de rester offensif ou d’être capable de gérer la pression. Quand on sert pour le match ou que l’on doit faire face à une balle de break, il faut rester très solide dans la tête. Au ski, c’est pareil, si sur la première course, vous vous plantez, il faut avoir la force de revenir. Au niveau de la confiance en soi, je m’inspire énormément de tout ce que Roger a été capable d’accomplir dans sa carrière. De son extraordinaire force mentale. Il est resté n°1 mondial si longtemps ! Cela a été pour moi une très grande source d’inspiration. D’autant que pendant toute cette période, il n’avait pas d’entraîneur…

Même après tout ce que vous avez-vous-même accompli dans votre carrière sportive, vous arrivez encore à admirer d’autres sportifs ?
Bien sûr. Il y a beaucoup de sportifs que j’admire. Et j’en tire beaucoup de motivation. Regarder d’autres avoir du succès donne envie d’en avoir à son tour. Des gens comme Roger, mais aussi Djokovic, Sharapova ou les sœurs Williams, chacun avec leur personnalité et leurs victoires, m’inspirent en permanence.