5ème Masters 1000 de la saison pour Novak Djokovic !

Crédit photo : @TennisTV

Crédit photo : @livetennis

Dimanche dernier à Shanghai le Serbe Novak Djokovic a remporté son 5ème Masters 1000 de la saison en dominant en finale le Français Jo Wilfried Tsonga 6-2 6-4. Après avoir gagné 3 des 4 tournois du Grand Chelem de la saison, le numéro un mondial poursuit donc son incroyable saison 2015 avec deux dernière semaine de rêve en Asie.

Après un succès qui n’avait d’aucune contestation possible la semaine dernière à Pékin, Novak Djokovic a récidivé cette semaine à Shanghai. Et ni Andy Murray en demi-finale, ni Jo Wilfried Tsonga en finale n’auront pu contrarier les plans du Serbe. Extrêmement satisfait de ces deux derniers trophées, Novak Djokovic s’est également confié sur l’ensemble de sa saison 2015 qu’il considère lui-même comme la meilleure de sa carrière à ce jour : « Sincèrement, je pense que j’ai joué depuis deux semaines le meilleur tennis de ma vie, de ma carrière, en enchaînant ces deux tournois. Du premier match à Pékin à celui-ci, j’ai toujours été Lire la suite

Novak Djokovic, 4ème titre à Rome et 4ème Masters 1000 de la saison !

novak-djokovic-titre-masters-rome-terre-battue-record-heureux

Nouvelle finale et nouveau titre pour Novak Djokovic hier à Rome. Un quatrième succès dans le Foro Italico pour celui qui enchaine les victoires et les titres depuis le début de la saison. Et ce dimanche le Serbe et numéro 1 mondial a totalement maitrisé son sujet face à Roger Federer lors de leur 38ème affrontement pour finalement s’imposer 6-4 6-3. Un Novak Djokovic toujours aussi impressionnant donc, à seulement quelques jours du début de Roland Garros.

Sur une très belle série de 22 victoires consécutive et toujours invaincu en Masters 1000 depuis son titre à Paris Bercy en novembre dernier, Novak Djokovic est revenu sur son titre à Rome en conférence de presse. Il sait que le gain du premier set, très serré, à changer le cours du match lui donnant plus de confiance et relâchement pour la suite : « Roger m’a mis beaucoup de pression sur mon service à 4-4, mais j’ai bien répondu. J’ai joué deux grands points pour remporter le set. Ce break était crucial. Quand les choses tournent en ta faveur, tu commences à te sentir mieux. »

Djokovic s’est également exprimé sur cette fameuse série de 22 victoires qui n’est pas sans rappeler celle qu’il avait réalisée en 2011, et qui s’était arrêter à Paris. Pour autant le numéro 1 mondial croit en ses chances et est plutôt confiant : « Le fait de l’avoir déjà vécu me permet de croire que je peux le refaire. Je veux la poursuivre aussi longtemps que possible, mais je ne veux pas la voir comme un obstacle ou avoir peur qu’elle s’arrête. Est-ce que je peux répéter ce que j’ai fait en 2011? Je ne sais pas. Tu ne peux pas tout contrôler. Ce que tu peux contrôler, c’est le présent et comment se mettre dans la position de bien faire. Pour Roland-Garros, je ne pense pas que j’ai besoin de faire quelque chose de spécial. J’ai été proche du titre, j’ai joué des finales. J’ai juste besoin de garder ma routine et d’espérer que ça me mènera où je veux arriver. »

Propos recueilli par S. D. à Rome pour L’Equipe

novak-djokovic-trophee-rome-bisou-atp novak-djokovic-remercie-fans-raquette-head-peugeot-rome novak-djokovic-titre-rome-terre-battue-beau-trophee

Novak Djokovic roi du Rocher !

novak-djokovic-monte-carlo-masters-1000-tennis-ball-kids-high-five-happy-winner-trophy

Après une demi-finale d’un très haut niveau face à Rafael Nadal, le roi de la terre battue, le Serbe et numéro 1 mondial Novak Djokovic a su garder sa concentration pour s’imposer 7-5 4-6 6-3 face à Tomas Berdych en finale du tournoi de Monte Carlo. Un nouveau titre cette saison pour Djokovic qui est devenu le premier joueur de l’histoire à remporter les 3 premiers Masters 1000 de la saison ainsi que l’Open d’Australie. C’est bien simple, chaque semaine qui passe voit le Serbe battre de nouveau record, et cela pourrait bien encore durer… En tout cas Novak Djokovic est revenu sur ce magnifique début de saison, comparable à celui qu’il avait réalisé en 2011, ainsi que sur cette finale lors de sa conférence de presse d’après match.

Qu’avez-vous pensé de ce match ?
Le début a commencé un peu comme celui d’hier (samedi) mais la suite était complètement différente, avec des conditions de jeu pas évidentes du tout. J’ai remporté cette partie en me battant avec mon cœur. Je n’ai pas atteint le niveau où j’ai évolué lors des matches précédents. Je n’ai pas bien senti mes coups aujourd’hui. J’ai surtout essayé de rester concentré et de garder le même niveau d’intensité tout au long de la partie. Tomas méritait ce trophée autant que moi. Il a joué des coups fantastiques en étant très agressif. Il m’a fait reculer dans les échanges. Mais parfois Lire la suite

51ème titre pour Novak Djokovic, roi de Miami

novak-djokovic-miami-open-atp-trophy-kiss-masters-record-blue-outfit

Intraitable. C’est un adjectif qui convient plutôt bien à Novak Djokovic depuis le début de cette saison 2015. En s’imposant hier 7-6 4-6 6-0 face à l’Ecossais Andy Murray pour la 7ème fois consécutive, le Serbe et numéro 1 mondial s’est offert le 51ème titre de sa carrière, le 22ème titre en Masters 1000, le 5ème à Miami. Novak Djokovic est aussi entré un peu plus dans l’histoire du tennis en devenant le premier homme à réaliser 3 fois le doublé Inidan Wells / Miami.

En conférence de presse d’après match, Novak Djokovic était forcément très heureux d’avoir remporté son 22ème titre en Masters 1000 et d’avoir réussi à s’imposer dans les 3 tournois les plus importants de la saison jusqu’ici, à savoir l’Open d’ Australie, Indian Wells et Miami : « Je ne pouvais pas rêver d’un meilleur début de saison. J’ai gagné les trois titres les plus importants de l’année. J’espère pouvoir profiter de cette confiance sur terre battue, c’est très important pour moi avant Roland-Garros. On verra, je me sens bien physiquement en ce moment, mais je veux prendre les tournois les uns après les autres. Je vais prendre aussi un peu de repos, car j’ai beaucoup joué, on verra bien ce qui va se passer. »

Très satisfait de ce début de saisons et du niveau de jeu qu’il parvient à développer depuis le mois de Janvier, Novak Djokovic ne compte pas pour autant se laisser griser par le succès, car son objectif est belle et bien de continuer à gagner, encore et encore, et toujours viser plus haut : « J’essaie de profiter de ce que je vis en ce moment. Je me sens en confiance, je me sens bien physiquement. Je suis fier d’avoir battu un nouveau record (Djokovic devient le premier joueur de l’histoire à réussir 3 fois le doublé Indian Wells / Miami), mais ce n’est pas quelque chose qui va nuire à ma discipline, à mon sérieux à l’entraînement, cela me motive même encore plus. Je vais continuer ce que je fais, avec le même état d’esprit, la même routine au quotidien, parce que c’est cela qui m’a amené au niveau où je suis. » Propos : AFP

discours-novak-djokovic-miami-open-victoire-face-andy-murray autographe-novak-djokovic-camera-miami-sourire-idemo novak-djokovic-trophy-miami-open-ceremony

Un 4ème titre au Masters 1000 d’Indian Wells pour Novak Djokovic !

nova-djokovic-vainqueur-indian-wells-trophee-confettis-heureux-2015

Credit photo : BNP Paribas Open Twitter account

Le Masters 1000 d’Indian Wells ne pouvait rêver meilleur opposition pour sa finale que le 38ème face-à-face entre Novak Djokovic et Roger Federer. A l’issue d’un match intense et de haut niveau, c’est le Serbe et numéro 1 mondial Novak Djokovic qui s’est imposé 6-3 6-7 6-2 en 2h et 17 minutes face au Suisse et numéro 2 mondial Roger Federer.

Sur un court assez lent, contrairement aux années précédentes, le « Djoker » n’a pas laissé beaucoup de chance à Roger Federer lors de cette finale. Et sans un peu de crispation alliée au génie du Suisse, le Serbe aurait sans doute pu s’imposer et remporter son 50ème titre en carrière, et son 21ème Masters 1000, en deux manches. C’est d’ailleurs ce qu’a confié Novak Djokovic en conférence de presse : « Je le pense aussi. Mais Roger ne serait pas Roger s’il ne se battait pas jusqu’au bout. Je trouve que j’ai fait un match très solide, très intense. Je menais un set, un break et j’ai même eu une balle de 5-2 au deuxième set. Si on regarde la finale dans sa globalité, je pense avoir été le meilleur joueur. »

Djokovic est également revenu sur sa frustration à la fin du deuxième set, après commis trois doubles fautes lors du tie-break. Une frustration qu’il reconnaît gérer de mieux en mieux avec l’expérience des grands matchs : « Ce sont des choses qui arrivent quand on est sous pression. L’important, c’est que j’ai su me regrouper, me calmer et évacuer cette frustration. J’essaie de faire ça le moins possible (ndlr : casser sa raquette). J’ai réussi à accepter de perdre mon break au deuxième, de perdre le tie-break mais ce débreak au troisième set, là… Heureusement, j’ai aussi l’expérience de ces moments à haute tension, de ces finales jouées dans de grands stades. Ce sont des choses qui aident. » Prochaine étape pour le numéro 1 mondial, le Masters 1000 de Miami qui débute demain, où il tentera de s’imposer afin de réaliser le même doublé Indian Wells/Miami que l’année dernière.

Toutes les photos proviennent du compte Twitter du BNP Paribas Open

novak-djokovic-chip-and-charge-slice-indian-wells-final novak-djokovic-indian-wells-trophy-ceremony-smile-happy novak-djokovic-world-number-one-indian-wells-trophy-serbian-flag

Novak Djokovic, master de Paris Bercy !

novak-djokovic-victory-paris-bercy-trophy-tree-winners-names-masters-1000

Novak Djokovic est hier rentré un peu plus dans l’histoire de son sport en remportant son 3ème titre au BNP Paribas Masters de Paris Bercy aux dépends du Canadien Milos Raonic 6-2 6-3. Le Serbe égale ainsi le record de trophée à Bercy et rejoint Marat Safin et Boris Becker, mais Djokovic est à ce jour le seul à avoir réussi a conservé son titre sur le central parisien.

En conférence de Presse d’après match Novak Djokovic pouvait sourire car aujourd’hui il a accumulé les chiffres et les records. En effet il remporte ainsi à Bercy son 20ème Masters 1000, la 600ème victoire de sa carrière, Federer, Nadal, Hewitt et Ferrer sont les seuls joueurs en activité à avoir dépassé ce palier. Mais Novak Djokovic est également devenu le premier joueur à remporter le tournoi parisien deux années consécutives : « Pouvoir gagner deux ans d’affilée ici, c’est super. Aujourd’hui, j’ai joué mon meilleur match de la semaine, au moment où j’en avais le Lire la suite

Novak Djokovic prince de Monaco !

Novak Djokovic and Rafael Nadal Monte Carlo final

Novak Djokovic a réalisé ce dimanche un véritable exploit en dominant en finale du tournoi de Monte Carlo l’Espagnol Rafael Nadal 6-2 7-6. Nadal restait pourtant sur une incroyable série de 8 titres sur le rocher Monégasque. Le serbe engrenge donc là beaucoup de confiance dès le début de la saison sur terre battue en perspective de remporter le seul grand chelem qui manque à son palmarès.

“Ce tournoi a une signification particulière pour moi car je vis ici et comme je l’ai dit dans la semaine, j’ai passé beaucoup de temps dans ce club. Pour moi, c’est le plus beau tournoi du monde car j’adore la vue, les gens. Mais Wimbledon vient juste après (sourires). Je ne peux pas être plus heureux que maintenant en pensant à tous les moments que j’ai passé ces deux dernière semaines, juste après la Coupe Davis, à essayer de me soigner et de prendre une décision sur le fait de jouer ou de ne pas jouer. J’allais de mieux en mieux au fil du tournoi et je savais après le match d’hier que j’avais de grandes chances de gagner contre Rafa si je jouais mon meilleur tennis. Les cinq premiers jeux ont été exceptionnels, je ne pouvais pas mieux jouer sur terre et c’est la seule façon de pouvoir gagner contre Rafa. Après le gain du premier set, c’était plus dans le mental que le match se jouait. Essayer de maintenir ce niveau jeu extrêmement élevé avec peu de fautes et beaucoup de coups gagnants. Tout me réussissait. Cependant, j’avais beau espérer que tout continue à aller bien, sans problème, je savais qu’il y aurait des complications ici ou là. C’est ce qui se passe à chaque fois contre Rafa sur terre battue.”