Julia Goerges sait qu’elle est sur la bonne voie

Crédit photo : jgoerges88 (Instagram)

Crédit photo : jgoerges88 (Instagram)

Julia Goerges, membre de l’équipe Allemande de Fed Cup et huitièmes de finaliste à l’Open d’Australie et à Roland Garros a accordé il y a quelques temps de cela une longue interview aux sites internet Allemands ran.de et tennis.de. Dans cette interview la jolie brune parle entre autres de son succès à Paris, de ses objectifs ambitieux pour cette année, mais aussi de la raison pour laquelle elle ne joue plus le double avec sa compatriote Anna-Lena Groenefeld.

Tu as eu un bon début de saison, notamment à Paris, comment juges-tu ton Roland Garros ?
Il ne faut pas oublier que Sara Errani est un adversaire très coriace sur la terre battue. Avec un peu de recul je dois dire que Roland Garros fut un tournoi très positif pour moi. Si quelqu’un m’avait dit avant la saison que je serais en huitièmes de finale de l’Open d’Australie et de Roland Garros, je crois que j’aurai signé tout de suite (rires).

Quelle importance a eu ta victoire contre Caroline Wozniacki, l’une des meilleures joueuses, dans le contexte des objectifs ambitieux que tu t’es fixé avant cette saison ?
Un très grand rôle parce que je n’avais jamais battu une joueuse du top 5 dans un tournoi du Grand Chelem ce qui était déjà très bon pour moi… Et le fait de jouer sur le court central contre Caroline et de gagner était énorme pour moi émotionnellement. Non seulement en raison du super public, mais aussi en raison du Lire la suite

Julia Goerges : « l’année commence à zéro »

Tennis-Julia-Goerges-verletzung-preparation-neue-saison-interview- Australian-Open

Après une année marquée par une sérieuse blessure au poignet, Julia Goerges se prépare en Australie depuis début décembre afin de retrouver son meilleur niveau pour la nouvelle saison qui s’annonce. Désormais complétement guérie la jeune Allemande a récemment accordé une interview au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung dont voici la traduction de quelques extraits choisis.

Vous vous êtes envolez pour l’Australie début décembre… Pourquoi si tôt ?
Mon kiné est Australien, c’est pour cela que nous nous préparons là-bas depuis 3 semaines. Les années précédentes je suis tombée malade immédiatement après mon arrivée par avion. Nous voulions éviter cela cette fois, de sorte que je sois bien préparée.

L’année dernière a été tout sauf bien. Avez-vous appris quelque chose de cette saison, peut être raccourcir votre programme de tournoi ?
De loin ma pire saison. La première fois que j’ai vraiment été blessée, je ne pouvais même pas tenir un verre. Il y a des leçons à en tirer. Mais à la fin de la journée, je suis responsable de moi-même, de la façon dont je gère les conseils, des décisions que je prends et de comment je me sens en Lire la suite

Julia Goerges : « se rapprocher du top 20 »

ndr_julia_goerges_interview_injury_top_20_german_tennis

Après une saison 2013 marquée par les blessures et une chute au classement WTA, la joueuse Allemande Julia Goerges accordé une interview à la radio ndr.de (german version). Goerges revient notamment sur les difficultés rencontrées cette année, mais aborde également avec optimisme la saison 2014.

A quel point êtes-vous heureuse que la saison 2013 soit terminée ?
Heureuse n’est pas le bon mot. Chaque année est mouvementée et pleine de changements. C’est vrai pour cette année aussi, mais ce n’était vraiment pas facile donc forcément vous êtes-vous êtes heureux de faire une pause.

Après avoir atteint les 1/8ème de finale à Melbourne plus grande chose ne s’est passé. Personne ne sait pourquoi vous avez perdu si souvent au premier tour ? Que s’était-il passé ?
Il y a eu la maladie durant la Fed Cup, et après la blessure au poignet à Bruxelles. Après ça pas grand-chose n’a marché pour moi. Ma confiance n’a pas Lire la suite

Julia Goerges : « J’ai des supers fans »

Julia Goerges interview fans, bayern munich, twitter, shape and german tennis

Dans quelques jours va débuter le dernier grand chelem de la saison, l’US Open. L’Allemande Julia Görges sera opposée à l’Américaine Christina McHale au 1er tour. Mais avant cela la joueuse originaire de Bad Oldesloe a répondu à quelques questions pour le site tenniseastcoast (english version) où elle parle de sa forme du moment, de ses fans et du Bayern Munich.

Comment vous sentez-vous juste avant le l’US Open 2013 ?
Physiquement, je suis en grande forme. J’ai mon équipe autour de moi tout le temps. Physiquement, je suis en assez bonne forme. J’ai juste besoin de le montrer sur le terrain. Jusqu’à présent, j’ai eu des hauts et des bas chaque année dans ma carrière, mais je suis quand même en bonne Lire la suite

12 questions à Julia Goerges

Questions to Julia Goerges

Bientôt présente à Paris pour le tournoi de Roland Garros, l’allemande Julia Görges a récemment répondu à quelques questions pour le site ndr.de. Here is the original version et ci-dessous la traduction.

A quoi ressemble votre journée parfaite ?
Une journée parfaite pour moi, c’est quand je peux me détendre, être vraiment à l’aise sur le divan et ne rien faire.

Qu’est-ce que vous vouliez faire quand vous étiez enfant ?
J’ai toujours voulu être Lire la suite

Interview avec Julia Goerges

Julia Goerges interview

Julia Goerges va pour la quatrième année consécutive débuter sa saison à Auckland avec l’ASB Classic le mois prochain. Avant cet événement Goerges a répondu à quelques questions pour le journal Néo Zélandais Herald.

>>> original english version <<<

C’est votre 4èmeparticipation consécutive ici – Comment évaluée vous vos performance précédentes ?

J’adore débuter l’année à Auckland, et la chose la plus importante est de jouer le plus de matchs possible. Malheureusement j’étais malade la dernière foi mais j’ai quand même réussi à gagner un 1er tour compliqué. Avant cela, j’ai joué de bons matches mais malheureusement cela n’a pas été possible l’année dernière.

Comment occupée vous votre inter saison ?

Parce que nous voyageons beaucoup durant la saison j’aime en profiter pour être à la maison avec ma famille et mes amis. Je viens juste d’avoir une chirurgie au laser pour mes yeux qui s’est très bien passée – Je suis très heureuse parce que j’avais vraiment une mauvaise vue. Je suis sur le point de passer quatre jours dans un hôtel«bien-être» près de la mer où je vais commencer à courir tout de suite.

Comment évaluée vous la surface ici par rapport à vos performances ?

J’aime les courts en dur en Nouvelle-Zélande et en Australie, la balle rebondit et ce n’est pas trop rapide. J’aime beaucoup cela que parce que j’ai un peu plus de temps pour créer mon jeu.

Vos parents étaient à Auckland pour le tournoi en 2012 – Est-ce qu’ils se déplacent souvent pour vous regarder et seront-ils encore ici cette année ?

Ils ne seront pas à Auckland cette fois ci. Normalement ils se déplacent dans les tournois du Grand Chelem à l’exception de l’Open d’Australie.

Vous fixez vous des objectifs spécifiques chaque saison – si c’est le cas, quelles pourraient être vos objectifs 2013 ?

Mon entraîneur et moi n’en avons pas encore parlé mais je vais en savoir plus au moment où je serai à Auckland.

Quel est le meilleur match que vous ayez déjà joué?

Je ne peux pas choisir un match particulier -mais j’en ai eu de bons contre Sam Stosur et Maria Sharapova il y a un an à Melbourne. Ce qui est le plus important pour moi, c’est d’être satisfaite de moi-même et de tout donner sur le terrain.

Votre pire moment dans le tennis?

Il y a toujours des hauts et des bas dans une carrière. Jusqu’à présent, je me suis améliorée chaque année, ce qui est une grande réussite pour moi parce que je sens que je me rapproche de la tête à chaque fois. Mais j’ai eu quelques mois difficiles chaque saison et c’est ce sur quoi je suis en train de travailler.

Quelle est votre tournoi préféré et pourquoi?

J’aime Melbourne et l’Open d’Australie, qui est spécial pour moi. C’est loin de la maison, mais on se sent comme à la maison avec tant de gens formidables là-bas. Auckland est l’un des nombreux tournois où je me sens bien. L’organisation à Auckland est incroyable et on se sent comme dans une grande famille là-bas. J’aime aussi le tournoi de Stuttgart, et pas seulement parce que je l’ai gagné – c’est tout simplement incroyable, la nourriture, l’arène. C’est aussi le seul tournoi en allemagne.

Y a-t-il une chose que vous aimeriez changer dans le tennis?

Parfois, il serait bon de réduire le nombre de déplacements bien que ce n’est pas vraiment possible et c’est votre travil, et un excellent travail. Mais voyager à travers les fuseaux horaires parcourir beaucoup de longues distances alors que vous joué le lendemain – Cela peut être très difficile et parfois cela détruit votre corps.

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu?

Jouer pour gagner. Rien n’est impossible, et de donner tout ce que vous avez.

Vos passe-temps ?

Sortir avec des amis et ma famille, et faire du shopping. J’aime regarder le sport comme le football allemand – je suis une grande fan du Bayern Munich et j’adore le biathlon.

Julia Goerges letter…

Julia Goerges website letter to fans

Chers fans,

Une année passionnante est sur ​​le point de se terminer. Je ne sais vraiment pas si je suis satisfaite à 100% de mon année ou pas.

J’ai fini l’année dans le Top 20 pour la toute première fois. Et même en double, j’ai atteint mon meilleur classement en étant 21ème. Et cela bien que j’aie eu quelques problèmes de santé au cours de l’année et que dans certains tournois je n’ai pas joué mon meilleur tennis. Ce sont les choses que je dois améliorer en 2013 pour passer à la prochaine étape. Ma conclusion personnelle est, après un examen plus approfondi, de voir le positif. En effet je dois constater que particulièrement le dernier quart de la saison a été d’un bon niveau et m’a satisfaite d’avantage et cela m’a amenée à mon meilleur classement en simple et double. Mon équipe et moi attendons l’année prochaine avec impatience et bien sûr nous voulons plus maintenant.

Un grand « Merci » à mes sponsors. Beaucoup de choses ne seraient pas possible sans eux. Et bien sûr, un merci à tous mes fantastiques fans pour leurs super soutiens. Enfin et surtout un grand « Merci » à mon équipe pour leur excellent travail tout au long de l’année. Je l’apprécie beaucoup et je suis impatiente de l’avenir avec vous tous!

Jule

english version <<< click here>>> german version

Je voudrais aussi dire un gros « MERCI » au professeur Detlef Uthoff et à la clinique Bellevue de Kiel. Grâce à leur super travail mon rêve de voir sans lunettes ni lentilles de contacts est devenu réalité. Je suis ravie du résultat et que les dernières technologies aient rendu cela possible.

Julia Görges rejoint l’équipe Rado !

Matthias Breschan and Julia Goerges for Rado

Lors du lancement européen de la nouvelle collection Rado HyperChrome, qui s’est tenu récemment dans le quartier branché d’Osthafen à Berlin, la marque horlogère suisse a dévoilé sa nouvelle ambassadrice : l’étoile allemande du tennis, Julia Görges.

Les invités ont d’ailleurs pu profiter d’un spectacle à couper le souffle lorsque Julia a joué au tennis dans l’obscurité, sous des lumières UV, en portant des vêtements spécifiquement adaptés et en utilisant une raquette et une balle de tennis lumineuses. Sous les acclamations des spectateurs, et après cette performance, Julia a rejoint Matthias Breschan, PDG de Rado, pour présenter la nouvelle collection Rado HyperChrome. La jeune sportive porte une montre HyperChrome blanche en céramique haute-technologie.

Rappelons que Julia est l’une des plus brillantes stars du tennis allemand et occupe actuellement le 18e rang mondial. Spécialiste des courts en terre battue et en dur, elle a vaincu par deux fois une meilleure joueuse mondiale. Voici ses propos à propos de cette nouvelle collaboration :«C’est génial d’appartenir à l’équipe Rado et de participer avec une marque de montre qui a une si longue histoire de soutien du tennis. J’apprécie vraiment le style élégant des montres Rado. Ma Rado True Thinline est si légère que je peux la porter en jouant et les propriétés hypoallergéniques de la céramique haute-technologie rendent aussi cette montre extrêmement confortable.»

60 secondes avec Julia Goerges

La jeune joueuse allemande Julia Goerges s’est prêtée au petit jeu des questions réponses pour le site thetennisspace.

>>> for english speakers <<<

L’actrice que j’aimerai voir jouer mon rôle dans un film à propos de ma vie : J’aimerais jouer mon propre rôle.
Si je n’étais pas une joueuse de tennis, je serais : J’aimerais travailler dans un hôtel. M’occuper des réservations, des taxes, ce genre de choses.
Je ne voyage jamais vers un tournoi sans : Mes raquettes.
Ville préférée sur le circuit : Melbourne.
Dernier endroit où je suis parti en vacances : Au nord de l’Allemagne.
Magasin préféré sur le circuit : Louis Vuitton.
Dernier film que j’ai vu : Haha, si je traduis le titre vous allez vraiment beaucoup rire. Il s’appelle ‘Pas de sexe n’est pas une solution’, c’est un genre de comédie.
Le dernier album que j’ai écouté : Rihanna.
La dernière blague qui m’a fait rire : Je ne peux pas vous raconteur la blague, mais je peux vous dire qui me les a racontées. C’est mon partenaire de double mixte à Wimbledon, Daniel Nestor. Je pense que c’est l’un des gars les plus fous du circuit. Je ne peux pas vous raconter les blagues, elles sont vraiment trop mauvaises.
Le dernier repas que j’ai préparé : Je ne cuisine jamais.
La dernière fois que j’ai cassé une raquette : A Roland Garros, pendant un entrainement. Je ne l’ai pas jetée. J’ai simplement tapé sur le terrain, et elle s’est cassée. Je ne l’avais même pas tapée fort. J’étais vraiment étonnée. Je ne pouvais pas vraiment le croire.
Gazon, dur ou terre battue ? La terre battue.
Sable ou neige ? Neige.
Etre invisible ou voler ? Voler.
Si j’étais dans un karaoké, la chanson que je chanterai: Il y en a tellement. Quelques chansons des années 80 ou 90.
Si je gagne à la loterie je fais: J’en donnerais une partie à des œuvres de charité, un peu pour moi, acheter une maison ou un appartement. Et aussi en investir un peu. Et peut-être quelque chose pour ma sœur et mon neveu.

Le titre pour Görges et Craybas !

En ce dimanche après midi à Bad Gastein, au coeur des montagnes Autrichiennes, l’allemande Julia Görges et l’américaine Jill Craybas se sont imposées aux dépens de la paire Germano-Croate composé d’Anna-Lena Grönefeld et Petra Martic sur le score de 6-7 6-4 11-9.

Julia’s blog during Bad Gastein (english)

Il s’agit du premier titre remporté par la paire composée des deux meilleurs amis. Goerges en comptait déjà 4 et Craybas 5. Voici les propos de Julia :

« C’était une très bonne finale de double aujourd’hui contre Anna et Petra. Après un départ timide des deux équipes, la qualité à sérieusement augmentée. Nous aurions sans doute dû gagner le premier set car nous avons souvent été en très bonne position comme 40-0 ou 40-15. Puis elles ont finalement mieux gérer le tie break et nous avons dû nous battre pour revenir dans le match ! Dans le match tie break il y a toujours une part de chance, mais nous avons mieux jouer les point importants et nous avons réussi à nous imposer 6-7(4) 6-4 11-9 ! »

>>> Toutes les photos de Julia à Bad Gastein <<<