Julia Goerges sait qu’elle est sur la bonne voie

Crédit photo : jgoerges88 (Instagram)

Crédit photo : jgoerges88 (Instagram)

Julia Goerges, membre de l’équipe Allemande de Fed Cup et huitièmes de finaliste à l’Open d’Australie et à Roland Garros a accordé il y a quelques temps de cela une longue interview aux sites internet Allemands ran.de et tennis.de. Dans cette interview la jolie brune parle entre autres de son succès à Paris, de ses objectifs ambitieux pour cette année, mais aussi de la raison pour laquelle elle ne joue plus le double avec sa compatriote Anna-Lena Groenefeld.

Tu as eu un bon début de saison, notamment à Paris, comment juges-tu ton Roland Garros ?
Il ne faut pas oublier que Sara Errani est un adversaire très coriace sur la terre battue. Avec un peu de recul je dois dire que Roland Garros fut un tournoi très positif pour moi. Si quelqu’un m’avait dit avant la saison que je serais en huitièmes de finale de l’Open d’Australie et de Roland Garros, je crois que j’aurai signé tout de suite (rires).

Quelle importance a eu ta victoire contre Caroline Wozniacki, l’une des meilleures joueuses, dans le contexte des objectifs ambitieux que tu t’es fixé avant cette saison ?
Un très grand rôle parce que je n’avais jamais battu une joueuse du top 5 dans un tournoi du Grand Chelem ce qui était déjà très bon pour moi… Et le fait de jouer sur le court central contre Caroline et de gagner était énorme pour moi émotionnellement. Non seulement en raison du super public, mais aussi en raison du Lire la suite

Questions à Julia Görges

julia-goeges-fila-blue-dress-looking-good-on-court-babolat-connected-racket

Crédit photo : Creative commons

Elle est l’une des nombreuses joueuses talentueuses Allemandes sur le circuit WTA, disputera les demi-finales de la Fed Cup ce weekend, son nom est Julia Görges, et elle a très gentiment accepté de prendre un peu de son temps pour répondre à certaines de mes questions 🙂 Après deux saisons compliquées en 2013 et en 2014, la joueuse originaire de Bad Oldesloe est de retour à un très bon niveau dans cette nouvelle saison et peut avoir de bonnes attentes pour les tournois à venir. En effet l’Allemande a toujours eu de très bons résultats sur terre battue avec notamment 2 titres à Bad Gastein et Stuttgart, ainsi qu’une finale de double mixte à Roland Garros à Paris. Et la saison sur terre battue débutera ce weekend avec la rencontre de Fed Cup entre l’Allemagne et la Russie pour Julia Görges qui croit que l’Allemagne peut remporter cette compétition un jour. Julia Görges parle aussi ici de sa raquette connectée Babolat, d’à quoi ressemble une de ses journées sur le circuit, et de pleins d’autres choses comme de la possibilité de pratiquer le biathlon un jour 😉 (English version)

Tout d’abord, comment juges-tu la première partie de ta saison ?
La première partie de la saison a été plutôt convaincante et j’ai eu quelques bons résultats qui m’ont mis dans une bonne position pour le reste de la saison.

L’équipe Allemande de Fed Cup a atteint la finale l’année dernière et est déjà en demi-finale cette année… Je suppose que vous avez toutes l’objectif secret de franchir une étape supplémentaire cette année et de compléter la « mission Fed Cup » ?
Notre objectif est bien évidemment de remporter la Fed Cup un jour. Mais nous ne nous mettons pas de pression non plus, nous essayons simplement de donner notre meilleur et nous avons une très bonne équipe, donc il y a de bonnes chances de remporter la Fed Cup un jour.

A quoi ressemble une journée typique dans la vie de Julia Görges sur le circuit WTA ?
Il ne se passe rien de particulier 😉 Si c’est un jour de match j’ai un échauffement avec mon coach avant le match, je fais quelques exercices avec mon préparateur physique et kiné, du coup je suis prête à aller sur le court. Après le match je me Lire la suite

Questions to Julia Goerges

julia-goerges-practice-session-fila-outfit-interview

Crédit photo : Creative commons

She is one of the numerous talented German players on the WTA tour, will be part of the Fed Cup semifinals this weekend, her name is Julia Goerges, and she has very kindly accepted to take some of her time to answer some of my questions 🙂 After two difficult seasons in 2013 and 2014, the player from Bad Oldesloe is back to a very good level in this new season and can have some good expectations for the upcoming tournaments. Indeed, The German always had great results on clay courts with particularly 2 titles in Bad Gastein and Stuttgart, plus a mixed doubles final at Roland Garros in Paris. And the clay season will start this weekend with the Fed Cup tie between Germany and Russia for Julia Goerges who believes that Germany can win this competition one day. Julia Goerges also talks here about her connected Babolat racket, what a typical day of her life on the tour looks like, and many other things like the possibility to practice biathlon one day 😉

First of all, how do you judge the first part of your season ?
The first part of the season was very solid and I had some good results, which brought me into a good position for the rest of the season.

The German Fed Cup team made it to the final last year and is now already in the semifinal this year… I guess you all have the secret goal to go one step further this year and complete the “Fed Cup mission” ?
Our goal is of course to win the Fed Cup one day. But we don’t put pressure on our team. We just try to do our best, and we have a very strong team, so there is a good chance to win the Fed Cup one day.

What looks like a typical day in Julia Goerges’s life on the WTA tour ?
There is nothing special happening 😉 If it’s a match day I am going to have a warm up with my coach before my match, doing some exercises with my fitness coach and physio, so then I am ready to go on the court. After the match I am going to Read more…

Julia Goerges : « l’année commence à zéro »

Tennis-Julia-Goerges-verletzung-preparation-neue-saison-interview- Australian-Open

Après une année marquée par une sérieuse blessure au poignet, Julia Goerges se prépare en Australie depuis début décembre afin de retrouver son meilleur niveau pour la nouvelle saison qui s’annonce. Désormais complétement guérie la jeune Allemande a récemment accordé une interview au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung dont voici la traduction de quelques extraits choisis.

Vous vous êtes envolez pour l’Australie début décembre… Pourquoi si tôt ?
Mon kiné est Australien, c’est pour cela que nous nous préparons là-bas depuis 3 semaines. Les années précédentes je suis tombée malade immédiatement après mon arrivée par avion. Nous voulions éviter cela cette fois, de sorte que je sois bien préparée.

L’année dernière a été tout sauf bien. Avez-vous appris quelque chose de cette saison, peut être raccourcir votre programme de tournoi ?
De loin ma pire saison. La première fois que j’ai vraiment été blessée, je ne pouvais même pas tenir un verre. Il y a des leçons à en tirer. Mais à la fin de la journée, je suis responsable de moi-même, de la façon dont je gère les conseils, des décisions que je prends et de comment je me sens en Lire la suite

Julia Goerges : « se rapprocher du top 20 »

ndr_julia_goerges_interview_injury_top_20_german_tennis

Après une saison 2013 marquée par les blessures et une chute au classement WTA, la joueuse Allemande Julia Goerges accordé une interview à la radio ndr.de (german version). Goerges revient notamment sur les difficultés rencontrées cette année, mais aborde également avec optimisme la saison 2014.

A quel point êtes-vous heureuse que la saison 2013 soit terminée ?
Heureuse n’est pas le bon mot. Chaque année est mouvementée et pleine de changements. C’est vrai pour cette année aussi, mais ce n’était vraiment pas facile donc forcément vous êtes-vous êtes heureux de faire une pause.

Après avoir atteint les 1/8ème de finale à Melbourne plus grande chose ne s’est passé. Personne ne sait pourquoi vous avez perdu si souvent au premier tour ? Que s’était-il passé ?
Il y a eu la maladie durant la Fed Cup, et après la blessure au poignet à Bruxelles. Après ça pas grand-chose n’a marché pour moi. Ma confiance n’a pas Lire la suite

Julia Goerges : « J’ai des supers fans »

Julia Goerges interview fans, bayern munich, twitter, shape and german tennis

Dans quelques jours va débuter le dernier grand chelem de la saison, l’US Open. L’Allemande Julia Görges sera opposée à l’Américaine Christina McHale au 1er tour. Mais avant cela la joueuse originaire de Bad Oldesloe a répondu à quelques questions pour le site tenniseastcoast (english version) où elle parle de sa forme du moment, de ses fans et du Bayern Munich.

Comment vous sentez-vous juste avant le l’US Open 2013 ?
Physiquement, je suis en grande forme. J’ai mon équipe autour de moi tout le temps. Physiquement, je suis en assez bonne forme. J’ai juste besoin de le montrer sur le terrain. Jusqu’à présent, j’ai eu des hauts et des bas chaque année dans ma carrière, mais je suis quand même en bonne Lire la suite

12 questions à Julia Goerges

Questions to Julia Goerges

Bientôt présente à Paris pour le tournoi de Roland Garros, l’allemande Julia Görges a récemment répondu à quelques questions pour le site ndr.de. Here is the original version et ci-dessous la traduction.

A quoi ressemble votre journée parfaite ?
Une journée parfaite pour moi, c’est quand je peux me détendre, être vraiment à l’aise sur le divan et ne rien faire.

Qu’est-ce que vous vouliez faire quand vous étiez enfant ?
J’ai toujours voulu être Lire la suite

Julia Goerges road to Roland Garros

10 days before the start of Roland Garros here is a little souvenir of the 2012 edition with this car ride with the lovely German player Julia Goerges!

A moins de 10 jours du début du tournoi de Roland Garros voici un petit souvenir de l’édition 2012 avec cette balade en voiture avec la ravissante joueuse Allemande Julia Goerges !

Entretien avec Julia Görges

Julia Görges lübecker nachrichten

Il y a quelques semaines de cela la jeune joueuse Allemande Julia Goerges a accordé une longue interview au Lübecker Nachrichten où elle parle entre autre de la Fed Cup, de ses goûts et de sa région, le Schleswig-Holstein.

Entre une victoire en Fed Cup ou sur le circuit, laquelle est la plus importante – ou la plus belle ?
On ne peut pas comparer. En Fed Cup vous avez beaucoup plus de pression ! Vous jouez pour votre pays qui est dernière vous, mais les attentes sont très élevées. Gagner des points pour votre pays en Fed Cup est une expérience émotionnelle vraiment spéciale.

Votre dernière victoire date d’un petit moment, à Stuttgart en 2011. A quand la prochaine ?
En 2012 j’ai été 2 fois finaliste, et j’ai perdu contre les n°4 et N°1 dans le monde. Comme on le sait je ne me focalise pas sur les titres ou le Lire la suite

Interview avec Julia Goerges

Julia Goerges interview

Julia Goerges va pour la quatrième année consécutive débuter sa saison à Auckland avec l’ASB Classic le mois prochain. Avant cet événement Goerges a répondu à quelques questions pour le journal Néo Zélandais Herald.

>>> original english version <<<

C’est votre 4èmeparticipation consécutive ici – Comment évaluée vous vos performance précédentes ?

J’adore débuter l’année à Auckland, et la chose la plus importante est de jouer le plus de matchs possible. Malheureusement j’étais malade la dernière foi mais j’ai quand même réussi à gagner un 1er tour compliqué. Avant cela, j’ai joué de bons matches mais malheureusement cela n’a pas été possible l’année dernière.

Comment occupée vous votre inter saison ?

Parce que nous voyageons beaucoup durant la saison j’aime en profiter pour être à la maison avec ma famille et mes amis. Je viens juste d’avoir une chirurgie au laser pour mes yeux qui s’est très bien passée – Je suis très heureuse parce que j’avais vraiment une mauvaise vue. Je suis sur le point de passer quatre jours dans un hôtel«bien-être» près de la mer où je vais commencer à courir tout de suite.

Comment évaluée vous la surface ici par rapport à vos performances ?

J’aime les courts en dur en Nouvelle-Zélande et en Australie, la balle rebondit et ce n’est pas trop rapide. J’aime beaucoup cela que parce que j’ai un peu plus de temps pour créer mon jeu.

Vos parents étaient à Auckland pour le tournoi en 2012 – Est-ce qu’ils se déplacent souvent pour vous regarder et seront-ils encore ici cette année ?

Ils ne seront pas à Auckland cette fois ci. Normalement ils se déplacent dans les tournois du Grand Chelem à l’exception de l’Open d’Australie.

Vous fixez vous des objectifs spécifiques chaque saison – si c’est le cas, quelles pourraient être vos objectifs 2013 ?

Mon entraîneur et moi n’en avons pas encore parlé mais je vais en savoir plus au moment où je serai à Auckland.

Quel est le meilleur match que vous ayez déjà joué?

Je ne peux pas choisir un match particulier -mais j’en ai eu de bons contre Sam Stosur et Maria Sharapova il y a un an à Melbourne. Ce qui est le plus important pour moi, c’est d’être satisfaite de moi-même et de tout donner sur le terrain.

Votre pire moment dans le tennis?

Il y a toujours des hauts et des bas dans une carrière. Jusqu’à présent, je me suis améliorée chaque année, ce qui est une grande réussite pour moi parce que je sens que je me rapproche de la tête à chaque fois. Mais j’ai eu quelques mois difficiles chaque saison et c’est ce sur quoi je suis en train de travailler.

Quelle est votre tournoi préféré et pourquoi?

J’aime Melbourne et l’Open d’Australie, qui est spécial pour moi. C’est loin de la maison, mais on se sent comme à la maison avec tant de gens formidables là-bas. Auckland est l’un des nombreux tournois où je me sens bien. L’organisation à Auckland est incroyable et on se sent comme dans une grande famille là-bas. J’aime aussi le tournoi de Stuttgart, et pas seulement parce que je l’ai gagné – c’est tout simplement incroyable, la nourriture, l’arène. C’est aussi le seul tournoi en allemagne.

Y a-t-il une chose que vous aimeriez changer dans le tennis?

Parfois, il serait bon de réduire le nombre de déplacements bien que ce n’est pas vraiment possible et c’est votre travil, et un excellent travail. Mais voyager à travers les fuseaux horaires parcourir beaucoup de longues distances alors que vous joué le lendemain – Cela peut être très difficile et parfois cela détruit votre corps.

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu?

Jouer pour gagner. Rien n’est impossible, et de donner tout ce que vous avez.

Vos passe-temps ?

Sortir avec des amis et ma famille, et faire du shopping. J’aime regarder le sport comme le football allemand – je suis une grande fan du Bayern Munich et j’adore le biathlon.