Les conseils fitness de Maria Sharapova

interview-maria-sharapova-sugarpova-inside-uk-girls-tops-beauty-fitness-dream-body

Quels sont les secrets de Maria Sharapova pour rester en forme et être l’une des meilleures joueuses de la WTA ? Beaucoup se posent forcément la question. Et bien grâce au site Inside.co.uk vous allez pouvoir découvrir quelques-uns de ces secrets puisque la Russe, récemment séparée de Grigor Dimitrov s’est confiée au site Britannique lors d’une interview où elle aborde notamment son régime alimentaire mais aussi le plaisir qu’elle prend à se parer de quelques touches de parfum après ses intenses séances d’entrainement (original English version).

Pour commencer La Russe Maria Sharapova parle du fait qu’il n’est pas forcément nécessaire d’avoir un nutritionniste pour savoir ce qui est bon pour son corps : « J’ai eu l’occasion d’en apprendre beaucoup sur mon corps et sur ce qui l’affecte de façon positive. Les gens pensent que les athlètes ont tous des nutritionnistes personnels, mais en fait la plupart d’entre nous sommes tout simplement bons lorsqu’il s’agit de savoir ce qui n’est pas bon pour nous. Mais vous n’avez pas besoin d’être un athlète pour comprendre que si un plat particulier fait que vous vous sentez fatigué, cela signifie probablement qu’il y quelque chose dedans qui ne convient pas à votre corps. Quand il s’agit de s’inquiéter pour rester en forme, je suis simplement Lire la suite

A la découverte du métier de… coach de tennis, avec Jérôme Adamec

jerome-adamec-coach-tennis-barbora-strycova-interview-majorque

Crédit photo : @jeromeadamec

Nouvel épisode dans ma série d’interviews permettant de découvrir le travail des personnes qui évoluent autour des joueurs et joueuses de tennis sur les circuits WTA et ATP. Après le métier de PR manager, celui d’arbitre de chaise, ou encore celui de kinésithérapeute j’ai décidé pour ce nouvel article de m’intéresser au métier d’entraineur. Souvent oubliées et dans l’ombre de leur joueurs et joueuses, ces personnes effectuent pourtant un travail aussi passionnant qu’important pour aider les athlètes à atteindre leur plein potentiel et délivrer des performances optimales. Et pour en savoir plus sur le métier de coach, je tiens à remercier très chaleureusement Jérôme Adamec d’avoir pris le temps de répondre à mes questions afin de vous faire découvrir son métier. Jérôme Adamec est notamment le coach de Barbora Strycova qui a fait un bond de près de 200 places sous sa houlette pour atteindre le meilleur classement de sa carrière avec une 20ème place à la WTA. Et grâce à lui j’espère que vous allez en apprendre un peu plus sur un métier pas si rêvé que cela 🙂

Bonjour Jérôme, tout d’abord je suppose qu’il y a plusieurs façons de devenir coach de tennis, mais y-a-t-il quelques diplômes ou qualifications clés ?
J´ai un BE (ndlr : Brevet d’Etat) tennis français et une licence STAPS (ndlr : Sciences et techniques des activités physiques et sportives) mais aucun diplôme n´est requis pour être coach de tennis.

Vous voyagez beaucoup, combien de temps passez-vous loin de chez vous ? Et le coach a-t-il son mot à dire lorsque le joueur ou la joueuse établit son calendrier ?
Beaucoup trop 🙂 De l´ordre de 30 semaines à l´année.
Oui! bien sûr, le coach a son mot à dire. En tout cas, dans notre relation avec Barbora on discute régulièrement du planning et prenons les Lire la suite

Getting to know the job of… tennis coach, with Jerome Adamec

jerome-adamec-tennis-coach-barbora-strycova-majorca-interview

Crédit photo : @jeromeadamec

New episode in my series of interviews to discover the job of people who are working around the professional tennis players on the WTA and ATP world tours. After the jobs of PR manager, ball kids, or physiotherapist I decided to focus on the profession of tennis coach. Often forgotten, these people are making an exciting and really important work behind the scenes to help athletes to reach their full potential and achieve optimal performances. And to learn more about the profession of tennis coach, I would like to express my warmest thanks to Jérôme Adamec to have taken the time to answer my questions to let you discover his job. Jérôme Adamec has coached several players, including Barbora Strycova who jump up from approximately 200 place under his guidance to reach the best ranking of her career with a 20th spot at the WTA ranking. And thanks to him, I hope you will learn a bit more about a job which is not always a dream job 🙂

Hello Jerome, first of all, I guess there is many ways to become tennis coach, but is there some key qualifications ?
I have a French tennis BE (editor’s note: Brevet d’Etat) and a STAPS (editor’s note: Science and technique of physical activities and sports) degree, but no specific certificate is required to be a tennis coach.

You travel a lot, how many time are you away from home ? And does the coach has his word to say when the player make his own schedule ?
Too many 🙂 Approximately 30 weeks per year.
Yes! Of course, the coach has his word to say. At least, in our collaboration with Barbora we regularly talk about the schedule and take Read more…

Le quizz d’Indian Wells, ou quand les joueurs s’amusent !

indian-wells-bnp-paribas-open-at-wta-quizz-fun-with-players-nick-mccarvel-caroline-wozniacki-eugenie-bouchard-video-all-access

Alors que le tournoi d’Indian Wells se poursuit en Californie, et que les premiers quarts de finales vont avoir lieu cette nuit, les joueurs et joueuses de l’ATP et de la WTA savent aussi se détendre et s’amuser. C’est ce que l’on peut notamment voir dans la vidéo ci-dessous, réalisée lors du media day, une journée réservée aux têtes de série des tournoi afin de répondre aux différentes sollicitations de des médias et accorder les traditionnelles interview de pré-tournoi. Et cette année, Nick McCarvel a donc proposer un nouveau quizz assez amusant au cours duquel les joueurs devaient deviner lequel d’entre eux était représenté sur des dessins réalisés par des enfants. Dans l’ensemble on peut dire que les protagonistes ont plutôt été bons 🙂

roger-fecerer novak-djokovic eugenie-bouchard ana-ivanovic

Caroline Wozniacki pose pour Sport Illustrated

sexy-caroline-wozniacki-swimsuit-sport-illustrated-beach-bikini-magazine-cover

Après quelques années compliquées sur le circuit, Caroline Wozniacki, ex-numéro 1 mondiale, a marqué son grand retour au plus haut niveau la saison dernière. De retour dans le top 10 et régulièrement dans le dernier carré des tournois auxquels elle participe, la Danoise a su progresser et ajouter quelques cordes à son arc (ou plutôt à sa raquette) afin de pouvoir à nouveau rivaliser avec les meilleures. Mais si Caroline Wozniacki fait de nouveau parler d’elle sur les courts, elle n’est pas en réserve sur le plan médiatique hors des terrains. En effet, après une participation remarquée au dernier marathon de New York, et des ambitions dans le monde du triathlon, la Danoise a très récemment pris part à une séance photo des plus sexy pour le magazine Sport Illustrated dont quelques clichés sont visibles ci-dessous. Bref, Caroline Wozniacki est bel et bien de retour au plus haut niveau, et ce aussi bien sûr qu’en dehors des courts de tennis. Prochaines étapes pour la Danoise, le tournoi de Kuala Lumpur qu’elle dispute actuellement et dont elle est la tête de série numéro une, et les tournois d’Indian Wells la semaine prochaine.

sport-illustrated-photoshot-caroline-woznicki-fun-swimsuit-photo hot-caroline-wozniacki-swimsuit-sport-illustrated-photoshot hot-and-sexy-danish-tennis-player-caroline-wozniacki-sport-illustrated

Questions à Barbora Zahlavova Strycova

barbora-zahlavova-strycova-questions-funny-off-court-picture

Crédit photo : Archives personnelles de Barbora Strycova

Notamment quart de finaliste à Wimbledon, la Tchèque Barbora Zahlavova Strycova a connu une très belle saison 2014. Et depuis qu’elle travaille chaque semaine de l’année avec son coach Français Jérôme Adamec (consulter son site web) qui l’accompagne, la joueuse originaire de Pilsen est passée de la 190ème à la 25ème place mondiale, le tout en moins de 2 ans. Alors qu’elle a entamé sa préparation pour la saison 2015 il y a maintenant 2 semaines, Barbora Zahlavova Strycova a très gentiment accepté de répondre à mes questions afin de revenir sur la saison passée, son jeu atypique, mais aussi le tennis Tchèque en général. (english version)

Tout d’abord, après une longue saison vous avez sûrement profité de vacances bien méritées… Vous vous entrainez maintenant pour la prochaine saison, comment se passe le début de votre préparation ?
Oui j’ai eu de bonnes vacances. J’ai profité de mon repos avec mes amis et ma famille. J’ai commencé à retravailler il y a deux semaines. C’est difficile mais ça se passe plutôt bien. J’ai encore quelques semaines pour être dans ma meilleure forme.

Avec un peu de recul, comment jugez-vous votre saison 2014 ? Avec le meilleur classement de votre carrière en simple vous êtes plutôt satisfaite j’imagine ?
Je la juge de façon très positive. C’était une très bonne saison. Nous avons travaillé dur pour que j’atteigne le niveau que j’ai actuellement. Il y a toujours des choses à améliorer, mais être 25 mondiale est une très bonne étape pour continuer à travailler sur mon jeu et sur moi-même pour Lire la suite

Les confidences de Maria Sharapova

maria-sharapova-billie-jean-king-tennis-legends-champion-interview-beauty-secrets-talents

Alors qu’elle dispute actuellement l’IPTL pour les Manila Mavericks la championne Russe Maria Sharapova a accordé une interview au site Yahoo Beauty ou elle déclare notamment n’avoir aucun réel talent en dehors du tennis. Voici ci-dessous les propos de la deuxième joueuse mondiale, détentrice de cinq titres du Grand Chelem. (English version)

“Pour la dance je ne suis vraiment pas douée. J’adore manger, mais je n’ai pas eu la chance d’apprendre à bien cuisiner. C’est parce que je n’ai pas beaucoup de temps à accorder à toutes ces choses-là, donc je ne peux dire que j’excelle dans un domaine autre que le tennis. J’ai grandi avec les bons plats Russe que préparait ma grand-mère. La chose que j’aime bien faire est de préparer des cocktails à base de vodka, mais j’espère vraiment que j’aurais la possibilité de devenir une bonne cuisinière, particulièrement lorsque mes futur enfants grandiront et que je devrais les nourrir.”

Maria Sharapova a également révélé l’un de ses secrets de beauté : “La beauté consiste surtout à prendre soin de la peau de votre visage. Vous ne devriez pas mettre de maquillage qui couvre votre visage.”

Eugenie Bouchard se sépare de Nick Saviano

eugenie-bouchard-split-up-with-coach-tennis-basketball-racket-fun-off-court

Comme la plupart des joueuses de la WTA, la Canadienne Eugenie Bouchard a terminer ses vacances et reprend donc l’entrainement. Malgré une blessure qui l’a contraint de déclarer forfait pour l’IPTL Eugenie Bouchard devrait de nouveau faire parler d’elle la saison prochaine. Mais ce sera sans la collaboration de Nick Saviano.

Plusieurs coachs rêvent sûrement de succéder à Nick Saviano, dont l’association avec Eugenie Bouchard est terminée. L’entraîneur l’a annoncé lundi sur son site web : «  Aider Genie à passer d’ambitieuse joueuse de 12 ans à cinquième meilleure au monde a été un parcours excitant, mais Genie et moi avons décidé que le mieux pour nous était d’arrêter notre relation joueuse-entraîneur et de suivre chacun des directions différentes en 2015. » À la même époque l’an dernier, Eugenie Bouchard avait aussi changé d’entraineur en rompant son association avec Nathalie Tauziat. Mais cette fois le changement est plus important. Alors pourquoi cette rupture?

Nick Saviano dirige une académie de tennis à Plantation en Floride et a peu de temps pour voyager. De son côté Eugenie Bouchard cherche un encadrement à plein temps. Saviano l’a accompagnée dans les tournois du Grand Chelem, où elle a obtenu ses meilleurs résultats cette année, mais il était moins présent dans les autres compétitions, où elle a souvent eu des difficultés. De plus Bouchard a bien l’intention de continuer de progresser et rester au plus haut niveau pour la saison 2015, comme elle l’a dit après avoir reçu le prix de la joueuse ayant le plus progressé cette saison : « Je suis fière de recevoir ce prix ! Merci d’avoir voté pour moi ! Mon but est de m’améliorer chaque jour, et je pense que j’y suis parvenue cette année. Mais, bien que je sois heureuse de ce que j’ai accompli, je me suis fixé de nouveaux objectifs qu’il faut que j’atteigne l’an prochain. »

Alors qui pour succéder à Nick Saviano ? Plusieurs noms circulent comme Ivan Lendl, même si cette piste semble être une pure spéculation. Carlos Rodriguez, Darren Cahill ou encore Wim Fisette semblent des options bien plus sérieuses. Mais n’oublions pas que le choix du coach est souvent géré par l’agence, et Eugenie Bouchard négocie ferme avec IMG et la firme de Roger Federer, avec à sa tête Tony Godsick. Alors affaire à suivre dans les semaines à venir !

eugenie-bouchard-vacations-polar-bear-amazing-selfie-snow-and-smile eugenie-bouchard-modeling-photoshoot-make-up-glamourous-picture eugenie-bouchard-and-sister-polar-arctic-selfie-during-vacations-off-season

A la découverte de… Barbora Stefkova

Photo by Jiří Miklas

Photo by Jiří Miklas

Née à Olomouc en République Tchèque, Barbora Stefkova, qui dispute actuellement le tournoi de Turin, a très gentiment pris un peu de son temps pour répondre à mes questions. Si Petra Kvitova a remporté Wimbledon, Barbora Stefkova a également eu du succès récemment en remportant 3 titres ITF d’affilé. Cette interview est donc une bonne occasion d’apprendre à connaitre un peu plus cette autre jeune joueuse Tchèque très prometteuse et talentueuse. (english version)

Tout d’abord, comment es-tu arrivée dans le tennis ?
Ma maman était joueuse de tennis et aussi coach, donc elle m’a tout enseigné. Elle a été mon coach jusqu’à mes 15 ans. Maintenant j’ai un autre coach mais elle voyage encore avec moi sur les tournois parfois.

Comment décrirais-tu ton style de jeu et quelles sont tes forces ?
J’essaie de jouer des balles rapides, de faire bouger mon adversaire et la mettre sous pression. Je pense qu’en jouant comme ça vous faites des erreurs c’est sûr mais vous pouvez aussi faire beaucoup de points. Maintenant je travaille sur Lire la suite

Dans la vie d’un ramasseur de balle, par Lizzy Wastcoat

interview-ball-boys-girls-kids-wimbledon-life-tips-work-job

Voici un nouvel épisode de ma série d’interview ayant pour but de vous faire découvrir le métier des gens qui évoluent autour des joueurs et joueuses de tennis. Après les métiers de chargé des relations publiques, physiothérapeute et arbitre de chaise, j’ai décidé de me concentrer sur les ramasseurs de balles. Nous ne parlons pas souvent d’eux, mais ces jeunes personnes font vraiment un travail passionnant et important pour servir les joueurs du mieux possible. Et pour nous raconter ce qu’est la vie d’un ramasseur de balles, Lizzy Wastcoat, qui a été ramasseuse de balles à Wimbledon, le tournoi de tennis le plus prestigieux du monde, a très gentiment accepté de partager son expérience avec nous. (english version)

Tout d’abord, comment as-tu obtenu ce travail ?
Et bien, pour être ramasseuse de balles à Wimbledon, votre école doit être listée comme l’une des écoles acceptées. Ces écoles sont en général des écoles aux alentours de Wimbledon mais cela peut aussi dépendre de d’autres facteurs. Par exemple, mon école avait reçu des places suite à notre bonne performance aux Jeux Olympiques de Londres. Vous devez alors réaliser plusieurs tests en ligne et des sessions d’entrainement préliminaire. S’ils voient du potentiel en vous, vous continuer à vous entrainer. Il y a alors plusieurs éliminatoires en février et à Pâque. On passe alors de 700-1000 candidats à 250. Ces derniers candidats sont des gens qui sont là pour la première fois, ou bien des gens qui viennent pour leur 2ème, 3ème ou 4ème Wimbledon. L’entrainement dure 2h30 par semaine et consiste à Lire la suite