A la découverte d’Antonia Lottner

Antonia Lottner actuellement classé 810e est une jeune joueuse allemande née le 13 Août 1996 à Düsseldorf qui a atteint les demies finales de Roland Garros et de l’US Open chez les juniors cette année et également les quarts de finale à Wimbledon. Lottner a également remporté le prestigieux tournoi de la jeunesse à Berlin. Lottner fait partie de la nouvelle génération allemande avec Annika Beck, Dinah Pfizenmaier, Anna-Lena Friedsam et Carina Witthoft. Voici des extraits choisis d’un entretien accordé au site allemand Tennis.net

>>> original german version <<<

Vous êtes actuellement 4èmedans le classement mondial junior. Voulez-vous être n°1 l’année prochaine, ou le plus important est-il de passer chez les professionnels ? Avez-vous fixé un objectif à atteindre à la fin de l’année prochaine?

L’objectif n’est pas de devenir n°1, mais de gagner un tournoi du Grand Chelem. L’année prochaine je ne vais jouer que les tournois du Grand Chelem chez les juniors. Que je sois n°1 ou n°3 n’a pas d’importance. Bien sûr, ce serait bien, mais l’objectif principal pour l’année prochaine est de passer sur le circuit senior et sous la barre des 300.

A quoi ressemble une journée d’entraînement normal avec vous?

Je m’entraîne deux à trois heures le matin, puis je déjeune. L’après-midi il y a une autre session d’entrainement suivie de l’entraînement physique. Le programme dépend aussi de ma forme et de si un tournoi est proche.

Où voyez-vous vos forces sur le terrain? Que pensez-vous pouvoir faire maintenant pour améliorer encore votre jeu ?

J’ai un jeu agressif et je vais fréquemment au filet. C’est un avantage parce que beaucoup de femmes aujourd’hui n’aiment pas le jeu en puissance. De plus, mon service est une bonne arme mais il est encore perfectible. Tous les coups peuvent être encore meilleurs. Je crois que je maîtrise tous les coups, mais il y a encore beaucoup de potentiel, mes frappes peuvent êtres plus rapides et plus précises.

Qui sont vos modèles dans le tennis?

Chez les femmes j’aime Maria Sharapova et Serena Williams et chez les hommes Roger Federer. Sharapova, j’aime sa force mentale et son attitude sur le terrain, elle va se battre jusqu’au dernier point.

Avez-vous déjà été en contact avec les joueuses allemandes du circuit WTA ? Quelles sont les choses que vous pouvez apprendre de vos collègues allemands? Quel joueur allemand vous a impressionné le plus?

Oui. J’ai rencontré toutes les joueuses allemandes et je me suis même entrainée avec Julia Goerges. Après, chacun à son propre style. Je pense qu’Andrea Petkovic est très impressionnante. J’aime particulièrement sa combativité sur le terrain. En général, je pense que toutes les joueuses allemandes sont super. C’est incroyable ce qu’elles ont fait jusqu’à présent. Elles sont de très bons modèles pour moi.

Vous avez gagné le festival international de la jeunesse à Berlin cette année et êtes sur les traces de joueurs comme Steffi Graf et Ivan Lendl. Prenez-vous cela comme un bon présage pour le reste de votre carrière?

C’est bien que j’ai gagné à Berlin, mais cela ne signifie pas nécessairement quelque chose pour l’avenir. Je pense que ce n’est pas parce que Steffi Graf avait également remporté le titre à Berlin que je vais maintenant avoir autant de succès qu’elle.

L’excès de cris dans le tennis féminin est déjà interdit dans le domaine de la jeunesse et le sera sur le circuit pro. Que pensez-vous de cette décision? Est-ce que cela vous dérange durant les matchs?

Si je joue un match contre quelqu’un qui gémit bruyamment, cela ne me dérange pas. Mais si je regarde en tant que spectateur je trouve cela très inconfortable.

Quel titre aimeriez-vous voir à votre sujet l’année prochaine?

J’aimerais lire: Antonia Lottner a remporté son premier titre du Grand Chelem chez les juniors.

Julia Görges rejoint l’équipe Rado !

Matthias Breschan and Julia Goerges for Rado

Lors du lancement européen de la nouvelle collection Rado HyperChrome, qui s’est tenu récemment dans le quartier branché d’Osthafen à Berlin, la marque horlogère suisse a dévoilé sa nouvelle ambassadrice : l’étoile allemande du tennis, Julia Görges.

Les invités ont d’ailleurs pu profiter d’un spectacle à couper le souffle lorsque Julia a joué au tennis dans l’obscurité, sous des lumières UV, en portant des vêtements spécifiquement adaptés et en utilisant une raquette et une balle de tennis lumineuses. Sous les acclamations des spectateurs, et après cette performance, Julia a rejoint Matthias Breschan, PDG de Rado, pour présenter la nouvelle collection Rado HyperChrome. La jeune sportive porte une montre HyperChrome blanche en céramique haute-technologie.

Rappelons que Julia est l’une des plus brillantes stars du tennis allemand et occupe actuellement le 18e rang mondial. Spécialiste des courts en terre battue et en dur, elle a vaincu par deux fois une meilleure joueuse mondiale. Voici ses propos à propos de cette nouvelle collaboration :«C’est génial d’appartenir à l’équipe Rado et de participer avec une marque de montre qui a une si longue histoire de soutien du tennis. J’apprécie vraiment le style élégant des montres Rado. Ma Rado True Thinline est si légère que je peux la porter en jouant et les propriétés hypoallergéniques de la céramique haute-technologie rendent aussi cette montre extrêmement confortable.»