5ème Masters 1000 de la saison pour Novak Djokovic !

Crédit photo : @TennisTV

Crédit photo : @livetennis

Dimanche dernier à Shanghai le Serbe Novak Djokovic a remporté son 5ème Masters 1000 de la saison en dominant en finale le Français Jo Wilfried Tsonga 6-2 6-4. Après avoir gagné 3 des 4 tournois du Grand Chelem de la saison, le numéro un mondial poursuit donc son incroyable saison 2015 avec deux dernière semaine de rêve en Asie.

Après un succès qui n’avait d’aucune contestation possible la semaine dernière à Pékin, Novak Djokovic a récidivé cette semaine à Shanghai. Et ni Andy Murray en demi-finale, ni Jo Wilfried Tsonga en finale n’auront pu contrarier les plans du Serbe. Extrêmement satisfait de ces deux derniers trophées, Novak Djokovic s’est également confié sur l’ensemble de sa saison 2015 qu’il considère lui-même comme la meilleure de sa carrière à ce jour : « Sincèrement, je pense que j’ai joué depuis deux semaines le meilleur tennis de ma vie, de ma carrière, en enchaînant ces deux tournois. Du premier match à Pékin à celui-ci, j’ai toujours été Lire la suite

Publicités

Novak Djokovic motivé par son fils

novak-djokovic-victor-troicki-training-monaco-american-summer-hard-courts-season

Crédit photo : @DjokerNole

Actuellement en préparation à Monaco pour la tournée Américaine sur dur qui débutera le 10 août prochain à Montréal, le numéro un mondial Novak Djokovic s’est récemment confié au site TennisWorld sur différents sujets, et notamment sa collaboration avec Boris Becker ainsi que son amour pour son fils…

Lors de son récent passage à Hambourg Novak Djokovic a évoqué plusieurs sujet et parmi eux sa collaboration avec l’ex champion Boris Becker, mais également le changement qu’il a opéré dans son attitude ainsi que la force que lui donne son fils Stefan : « C’est agréable d’avoir Boris dans mon équipe. Au début, il voulait être sûr que dans le cas d’un partenariat entre nous, j’étais discipliné, que j’avais de grands objectifs, que j’étais capable de tout donner et de montrer un Lire la suite

La déclaration d’amour de Novak Djokovic à la France

Crédit photo : @DjokerNole

Crédit photo : @DjokerNole

Après avoir conservé son titre au tournoi de Wimbledon il y a maintenant un peu plus d’une semaine, le Serbe Novak Djokovic profite actuellement d’un repos bien mérité avant de faire son retour sur les courts pour la tournée américaine qui débutera à Montréal début aout. L’occasion de revenir sur une interview accordée par le Serbe à Carole Bouchard pour Le Parisien magasine il y a maintenant quelque mois. Une interview ou Novak Djokovic parle de sa relation particulière et même de son amour pour la France, et bien sûr de son rêve d’un jour remporter Roland Garros.

Quelles ont été vos premières visites touristiques ?
En juniors, je voyageais souvent en train et on passait par Paris, le TGV s’arrêtait gare de Lyon. On faisait un tour dans le quartier, c’est là que j’ai vu la salle de Bercy pour la première fois. Quand on est joueur, on passe ses journées sur les courts, on ne fait pas trop de tourisme car ça prend du temps et de l’énergie. Il m’a fallu quatre ou cinq ans avant d’aller voir la tour Eiffel ! Pareil pour le musée du Louvre. Paris est l’une des plus belles villes du monde, chaque immeuble a une âme, une architecture spéciale et une histoire. Moi qui viens d’un pays chargé d’histoire, où l’on cultive ses Lire la suite

Stan Wawrinka remporte son 2ème titre du Grand Chelem à Roland Garros !

stan-wawrinka-novak-djokovic-finale-roland-garros-2015-ceremonie-remise-trophée-gustavo-kuerten-guga-champions-tennis

Deux finales de Grands Chelems et deux titres. C’est désormais le bilan du Suisse Stan Wawrinka après avoir remporté dimanche à Roland Garros le second Grand Chelem de la saison. Pour soulever le trophée parisien, Wawrinka aura eu besoin de quatre manches pour se défaire du numéro un mondial Novak Djokovic 4-6 6-4 6-3 6-4. Stanimal comme beaucoup le surnomme rentre donc un peu plus dans l’histoire de son sport en atteignant un niveau qu’il n’aurait jamais pensé approcher il y a encore quelques années. Pour Novak Djokovic il faudra retenter sa chance pour enfin gagner le dernier titre du Grand Chelem qui manque à son palmarès.

Beaucoup avais misé sur Novak Djokovic pour remporter cette finale, et ils avaient sans doute raison tant les raison de le penser étaient nombreuses. Mais les affrontements entre le Serbe et Stan Wawrinka ont toujours offert un spectacle et un niveau de jeu exceptionnel ces dernières années, alors y avait tout de même de bonnes raisons d’y croire pour le Suisse. Et il a eu raison d’y croire, car l’alliage de sa puissance physique et de sa justesse tactique ont fait mouche lors cette finale. Interrogé en conférence de presse sur ce que représentais ce nouveau titre majeur pour lui, Stan Wawrinka préfère ne pas comparer et simplement savourer : « C’est juste différent, je ne veux pas comparer. Ce deuxième titre est vraiment spécial puisqu’en finale j’ai joué Novak, le numéro 1 mondial, qui gagne presque tout depuis le début de l’année. Je suis fier d’avoir battu Novak aujourd’hui (dimanche), mais j’ai encore du mal à réaliser que j’ai gagné Roland-Garros. C’est toujours la même chose après avoir gagné un grand titre. C’est étrange de me dire que j’ai deux Grands Chelems, plus un titre olympique et un titre en double. Je n’attendais pas ça de ma carrière, je ne Lire la suite

Novak Djokovic, 4ème titre à Rome et 4ème Masters 1000 de la saison !

novak-djokovic-titre-masters-rome-terre-battue-record-heureux

Nouvelle finale et nouveau titre pour Novak Djokovic hier à Rome. Un quatrième succès dans le Foro Italico pour celui qui enchaine les victoires et les titres depuis le début de la saison. Et ce dimanche le Serbe et numéro 1 mondial a totalement maitrisé son sujet face à Roger Federer lors de leur 38ème affrontement pour finalement s’imposer 6-4 6-3. Un Novak Djokovic toujours aussi impressionnant donc, à seulement quelques jours du début de Roland Garros.

Sur une très belle série de 22 victoires consécutive et toujours invaincu en Masters 1000 depuis son titre à Paris Bercy en novembre dernier, Novak Djokovic est revenu sur son titre à Rome en conférence de presse. Il sait que le gain du premier set, très serré, à changer le cours du match lui donnant plus de confiance et relâchement pour la suite : « Roger m’a mis beaucoup de pression sur mon service à 4-4, mais j’ai bien répondu. J’ai joué deux grands points pour remporter le set. Ce break était crucial. Quand les choses tournent en ta faveur, tu commences à te sentir mieux. »

Djokovic s’est également exprimé sur cette fameuse série de 22 victoires qui n’est pas sans rappeler celle qu’il avait réalisée en 2011, et qui s’était arrêter à Paris. Pour autant le numéro 1 mondial croit en ses chances et est plutôt confiant : « Le fait de l’avoir déjà vécu me permet de croire que je peux le refaire. Je veux la poursuivre aussi longtemps que possible, mais je ne veux pas la voir comme un obstacle ou avoir peur qu’elle s’arrête. Est-ce que je peux répéter ce que j’ai fait en 2011? Je ne sais pas. Tu ne peux pas tout contrôler. Ce que tu peux contrôler, c’est le présent et comment se mettre dans la position de bien faire. Pour Roland-Garros, je ne pense pas que j’ai besoin de faire quelque chose de spécial. J’ai été proche du titre, j’ai joué des finales. J’ai juste besoin de garder ma routine et d’espérer que ça me mènera où je veux arriver. »

Propos recueilli par S. D. à Rome pour L’Equipe

novak-djokovic-trophee-rome-bisou-atp novak-djokovic-remercie-fans-raquette-head-peugeot-rome novak-djokovic-titre-rome-terre-battue-beau-trophee

Novak Djokovic roi du Rocher !

novak-djokovic-monte-carlo-masters-1000-tennis-ball-kids-high-five-happy-winner-trophy

Après une demi-finale d’un très haut niveau face à Rafael Nadal, le roi de la terre battue, le Serbe et numéro 1 mondial Novak Djokovic a su garder sa concentration pour s’imposer 7-5 4-6 6-3 face à Tomas Berdych en finale du tournoi de Monte Carlo. Un nouveau titre cette saison pour Djokovic qui est devenu le premier joueur de l’histoire à remporter les 3 premiers Masters 1000 de la saison ainsi que l’Open d’Australie. C’est bien simple, chaque semaine qui passe voit le Serbe battre de nouveau record, et cela pourrait bien encore durer… En tout cas Novak Djokovic est revenu sur ce magnifique début de saison, comparable à celui qu’il avait réalisé en 2011, ainsi que sur cette finale lors de sa conférence de presse d’après match.

Qu’avez-vous pensé de ce match ?
Le début a commencé un peu comme celui d’hier (samedi) mais la suite était complètement différente, avec des conditions de jeu pas évidentes du tout. J’ai remporté cette partie en me battant avec mon cœur. Je n’ai pas atteint le niveau où j’ai évolué lors des matches précédents. Je n’ai pas bien senti mes coups aujourd’hui. J’ai surtout essayé de rester concentré et de garder le même niveau d’intensité tout au long de la partie. Tomas méritait ce trophée autant que moi. Il a joué des coups fantastiques en étant très agressif. Il m’a fait reculer dans les échanges. Mais parfois Lire la suite

51ème titre pour Novak Djokovic, roi de Miami

novak-djokovic-miami-open-atp-trophy-kiss-masters-record-blue-outfit

Intraitable. C’est un adjectif qui convient plutôt bien à Novak Djokovic depuis le début de cette saison 2015. En s’imposant hier 7-6 4-6 6-0 face à l’Ecossais Andy Murray pour la 7ème fois consécutive, le Serbe et numéro 1 mondial s’est offert le 51ème titre de sa carrière, le 22ème titre en Masters 1000, le 5ème à Miami. Novak Djokovic est aussi entré un peu plus dans l’histoire du tennis en devenant le premier homme à réaliser 3 fois le doublé Inidan Wells / Miami.

En conférence de presse d’après match, Novak Djokovic était forcément très heureux d’avoir remporté son 22ème titre en Masters 1000 et d’avoir réussi à s’imposer dans les 3 tournois les plus importants de la saison jusqu’ici, à savoir l’Open d’ Australie, Indian Wells et Miami : « Je ne pouvais pas rêver d’un meilleur début de saison. J’ai gagné les trois titres les plus importants de l’année. J’espère pouvoir profiter de cette confiance sur terre battue, c’est très important pour moi avant Roland-Garros. On verra, je me sens bien physiquement en ce moment, mais je veux prendre les tournois les uns après les autres. Je vais prendre aussi un peu de repos, car j’ai beaucoup joué, on verra bien ce qui va se passer. »

Très satisfait de ce début de saisons et du niveau de jeu qu’il parvient à développer depuis le mois de Janvier, Novak Djokovic ne compte pas pour autant se laisser griser par le succès, car son objectif est belle et bien de continuer à gagner, encore et encore, et toujours viser plus haut : « J’essaie de profiter de ce que je vis en ce moment. Je me sens en confiance, je me sens bien physiquement. Je suis fier d’avoir battu un nouveau record (Djokovic devient le premier joueur de l’histoire à réussir 3 fois le doublé Indian Wells / Miami), mais ce n’est pas quelque chose qui va nuire à ma discipline, à mon sérieux à l’entraînement, cela me motive même encore plus. Je vais continuer ce que je fais, avec le même état d’esprit, la même routine au quotidien, parce que c’est cela qui m’a amené au niveau où je suis. » Propos : AFP

discours-novak-djokovic-miami-open-victoire-face-andy-murray autographe-novak-djokovic-camera-miami-sourire-idemo novak-djokovic-trophy-miami-open-ceremony

Un 4ème titre au Masters 1000 d’Indian Wells pour Novak Djokovic !

nova-djokovic-vainqueur-indian-wells-trophee-confettis-heureux-2015

Credit photo : BNP Paribas Open Twitter account

Le Masters 1000 d’Indian Wells ne pouvait rêver meilleur opposition pour sa finale que le 38ème face-à-face entre Novak Djokovic et Roger Federer. A l’issue d’un match intense et de haut niveau, c’est le Serbe et numéro 1 mondial Novak Djokovic qui s’est imposé 6-3 6-7 6-2 en 2h et 17 minutes face au Suisse et numéro 2 mondial Roger Federer.

Sur un court assez lent, contrairement aux années précédentes, le « Djoker » n’a pas laissé beaucoup de chance à Roger Federer lors de cette finale. Et sans un peu de crispation alliée au génie du Suisse, le Serbe aurait sans doute pu s’imposer et remporter son 50ème titre en carrière, et son 21ème Masters 1000, en deux manches. C’est d’ailleurs ce qu’a confié Novak Djokovic en conférence de presse : « Je le pense aussi. Mais Roger ne serait pas Roger s’il ne se battait pas jusqu’au bout. Je trouve que j’ai fait un match très solide, très intense. Je menais un set, un break et j’ai même eu une balle de 5-2 au deuxième set. Si on regarde la finale dans sa globalité, je pense avoir été le meilleur joueur. »

Djokovic est également revenu sur sa frustration à la fin du deuxième set, après commis trois doubles fautes lors du tie-break. Une frustration qu’il reconnaît gérer de mieux en mieux avec l’expérience des grands matchs : « Ce sont des choses qui arrivent quand on est sous pression. L’important, c’est que j’ai su me regrouper, me calmer et évacuer cette frustration. J’essaie de faire ça le moins possible (ndlr : casser sa raquette). J’ai réussi à accepter de perdre mon break au deuxième, de perdre le tie-break mais ce débreak au troisième set, là… Heureusement, j’ai aussi l’expérience de ces moments à haute tension, de ces finales jouées dans de grands stades. Ce sont des choses qui aident. » Prochaine étape pour le numéro 1 mondial, le Masters 1000 de Miami qui débute demain, où il tentera de s’imposer afin de réaliser le même doublé Indian Wells/Miami que l’année dernière.

Toutes les photos proviennent du compte Twitter du BNP Paribas Open

novak-djokovic-chip-and-charge-slice-indian-wells-final novak-djokovic-indian-wells-trophy-ceremony-smile-happy novak-djokovic-world-number-one-indian-wells-trophy-serbian-flag

Le quizz d’Indian Wells, ou quand les joueurs s’amusent !

indian-wells-bnp-paribas-open-at-wta-quizz-fun-with-players-nick-mccarvel-caroline-wozniacki-eugenie-bouchard-video-all-access

Alors que le tournoi d’Indian Wells se poursuit en Californie, et que les premiers quarts de finales vont avoir lieu cette nuit, les joueurs et joueuses de l’ATP et de la WTA savent aussi se détendre et s’amuser. C’est ce que l’on peut notamment voir dans la vidéo ci-dessous, réalisée lors du media day, une journée réservée aux têtes de série des tournoi afin de répondre aux différentes sollicitations de des médias et accorder les traditionnelles interview de pré-tournoi. Et cette année, Nick McCarvel a donc proposer un nouveau quizz assez amusant au cours duquel les joueurs devaient deviner lequel d’entre eux était représenté sur des dessins réalisés par des enfants. Dans l’ensemble on peut dire que les protagonistes ont plutôt été bons 🙂

roger-fecerer novak-djokovic eugenie-bouchard ana-ivanovic

Novak Djokovic, Roland Garros, et l’IPTL

novak-djokovic-iptl-dubai-royals-roland-garros-nadal-off-court-christmas

Alors qu’il était en Inde pour participer à l’IPTL avec son équipe des UAE Royals de Dubai, le numéro un mondial Novak Djokovic s’est confié aux médias qui l’ont notamment interrogé sur l’IPTL bien sûr, mais également sur sa finale perdue face à Rafael Nadal à Roland Garros cette année.

Ce n’est certainement pas un bon souvenir pour Novak Djokovic, mais le Serbe a répondu à la question et espère bien un jour remporté ce tournoi de Roland Garros qui lui échappe pour l’instant : « Je suis passé tout près de remporter Roland-Garros et j’ai joué quelques finales et demies mais j’ai un petit problème, et il s’appelle Nadal. Il ne lâche rien ! Je continuerai à pousser pour y arriver, j’essayerai chaque année. Heureusement je peux le faire grâce à ma confiance en moi, je sais que je peux le faire. J’espère que d’ici la fin de ma carrière j’y obtiendrai un trophée de vainqueur ! »

Concernant sa participation à l’IPTL Novak Djokovic s’est déclaré extrêmement satisfait de l’organisation du tournoi e de son atmosphère suite à son match face à Roger Federer : « C’était génial de venir en Inde pour la première fois, c’était une expérience unique et enrichissante ! Ce qui m’a frappé ? Les gens, leur gentillesse et leur hospitalité. J’espère que l’IPTL continuera et j’attends avec impatience d’y retourner l’année prochaine. Je trouve que le format est rapide et sympa. Federer et moi avons joué à un haut niveau et je suis très heureux de ma performance et celle de mon équipe. »