A la découverte de… Lou Brouleau

Photos fournies par Lou Brouleau

Photos fournies par Lou Brouleau

Lou Brouleau, 20 ans, est sans doute l’une des joueuses Françaises les plus prometteuses. La jeune et talentueuse joueuse originaire de Poitiers, qui participera au tournoi ITF 25 000 $ à Grenoble dans quelques jours, a très gentiment accepté de prendre quelques minutes de son temps pour répondre à quelques-unes de mes questions afin de vous permettre d’apprendre à la connaître un peu mieux… Lou Brouleau, qui a déjà remporté 7 titres ITF en simple et 4 en double occupe actuellement le 344ème rang au classement WTA, et le 18ème au classement national. Déterminée et en progression constante, nul doute que vous allez entendre parler de plus en plus de Lou dans les mois et les années à venir…

Tout d’abord, comment es-tu arrivée dans le tennis ?
Mon frère jouait au tennis. On a 6 ans d’écart, du coup je l’ai beaucoup accompagné quand j’étais petite et puis j’ai voulu faire pareil!

Comment décrirais-tu ton style de jeu, quelles sont tes forces, et quel(s) compartiment(s) de ton jeu penses-tu devoir encore le plus améliorer ?
Je suis plutôt une joueuse solide du fond de court capable de prendre la balle tôt et de prendre du temps à mes adversaires. Il y a forcément plein de choses Lire la suite

Publicités

Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert triomphent à l’US Open !

Crédit photo : @TennisInsideOut

Crédit photo : @TennisInsideOut

Hier sur le court Arthur Ashe de New York le bonheur était total pour les Français Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert. En effet les deux partenaires ont remporté à l’US Open leur premier titre du Grand Chelem, huit mois après leur échec en finale de l’Open d’Australie. Un bel exploit pour Mahut et Herbert qui succèdent ainsi au palmarès Français des vainqueurs en Grands Chelems à Julien Benneteau et Edouard Roger-Vasselin, champions à Roland Garros la saison passée.

Une finale parfaitement maitrisée associée à une envie décuplée ont en effet permis aux Français Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert de remporter hier à Flushing Meadows leur premier titre du Grand Chelem en double face au Britannique Jamie Murray et l’Australien John Peers 6-4 6-4. Une très belle performance pour la paire Française qui devient la première à s’imposer à l’US Open et rejoint ainsi Yannick Noah et Henri Leconte (Roland-Garros en 1984), Fabrice Santoro et Michaël Llodra (Open d’Australie en 2003 et 2004), Michaël Llodra et Arnaud Clément (Wimb Lire la suite

Gilles Simon domine Gaël Monfils en finale de l’Open 13 de Marseille !

gilles-simon-gael-monfils-open-13-cérémonie-de-remise-des-trophées-ami-joueur-tennis-français

Hier, à Marseille, Gilles Simon est allé au bout de lui-même pour s’imposer en finale de l’Open 13 face à son compatriote et avant tout ami Gaël Monfils 6-4 1-6 7-6. Après près de 2h30 de jeu et d’un après combat entre les deux hommes, Gilles Simon est donc parvenu à soulever le 12ème titre de sa carrière, faisant de lui le français le plus titré de l’histoire derrière Yannick Noah.

En conférence de presse d’après match Gilles Simon est revenu sur cette finale, avouant qu’il n’avait pas eu le sentiment de dominer Gaël Monfils : « Ça a été très dur. Je n’ai jamais eu vraiment l’impression de dominer ce match, mais j’en sors vainqueur. Je l’ai géré du mieux possible. Le premier set a été très physique avec de longs échanges et des jeux très longs, notamment le jeu de 3-3 à 4-3 qui me fait extrêmement mal. C’était vraiment important de gagner ce premier set. Avec un set de retard, ça aurait fini en deux sets. J’ai réussi à en remettre dedans et à breaker dès le début du troisième. Je me suis battu sur chaque point et j’ai serré les dents. »

Avant de poursuivre sur la signification que ce nouveau avait pour lui : « Chaque titre est différent. Mais c’est un des titres où j’en ai le moins profité en termes de plaisir sur le terrain. J’étais un peu au radar sur le court. J’avais envie de faire du mieux possible, mais je n’ai jamais réussi à me sentir bien. Ce titre a été assez douloureux, mais ça fait beaucoup de bien de le gagner car j’ai l’impression d’avoir mis tout ce que j’avais toute la semaine sur chaque match et d’être récompensé de cet effort-là. »
Propos recueillis par S. D. pour L’équipe.

gilles-simon-soulagement-victoire-marseille-record gilles-simon-gael-monfils-accolade-amis-open-13-marseille-finale-atp gilles-simon-tennis-atp-français-long-match-marathon-fatigue

Finale de la Coupe Davis 2014 – France vs Suisse

coupe-davis-lille-stade-pierre-mauroy-france-suisse-fans-suporters-tennis-ambiance-record-infos-resultats-programme

La Coupe Davis a vu le jour en 1900 et n’était à l’époque qu’une compétition entre les USA et la Grande Bretagne. Aujourd’hui il s’agit de la plus grande compétition par équipe annuel dans le monde du sport avec 122 nations représentées en 2014. Et pour la finale de cette édition 2014 ce sont la France et la Suisse qui vont s’affronter pour remporter le titre tant convoité, le saladier d’argent. La finale se déroule sur terre battue indoor au stade Pierre Mauroy de Lille métropole, stade qui a atteint dès le premier jour une affluence record pour un match de coupe Davis avec près de 27 432 spectateurs !

La France a déjà remporté la Coupe Davis à 9 reprises (1927, 1928, 1929, 1930, 1931, 1932, 1991, 1996, 2001) et va donc tenter ce week-end de s’imposer une 10ème fois après son échec face à la Serbie de Novak Djokovic en 2010. Du côté des Suisses une victoire en Coupe Davis serait une première. En effet les compatriotes de Roger Federer et Stan Wawrinka n’ont jamais remporté le trophée et n’ont disputé qu’une seule finale dans leur histoire, en 1992, face aux Etats-Unis d’Andre Agassi, Pete Sampras, Jim Courier and John McEnroe. A coup sûr les deux nations seront donc extrêmement motivées à l’idée de pouvoir soulever l’un des plus beaux trophées du monde !

Simples du vendredi

Stan Wawrinka (SUI)  bat  Jo Wilfried Tsonga (FRA)  4-6 7-5 7-6
Gael Monfils (FRA)  bat  Roger Federer (SUI)  6-1 6-4 6-3

Double du samedi

Federer / Wawrinka (SUI)  battent  Gasquet / Benneteau (FRA)  6-3 7-5 6-4

Simples du dimanche

Roger Federer (SUI)  bat  Richard Gasquet (FRA)  6-4 6-2 6-2
Gael Monfils (FRA)  vs  Stan Wawrinka (SUI)  cancelled

coupe-davis-lille-gael-monfils-roger-federer-tirage-au-sort-amical-sourires coupe-davis-double-benneteau-gasquet-federer-wawrinka-samedi-finale davis-cup-france-suisse-jo-wildried-tsonga-stan-wawrinka-draw-ceremony

Constance Sibille : « Finir sur les chapeaux de roues !!! »

constance-sibille-interview-getting-to-know-wta-joueuse-tennis-française-fft

Crédit photo : Tobias Fröhlich

La jeune et talentueuse Mosellane Constance Sibille, qui a récemment remporté le titre ITF à Bol, en Croatie, a très gentiment accepté de prendre quelques minutes de son temps pour répondre à quelques-unes de mes questions. La Lorraine qui a commencer le tennis à l’âge de 7 ans sur les courts de Sarreguemines occupe désormais le 319ème rang au classement WTA, et le 15ème au classement national. Dans cette interview Constance nous parle de sa saison, de ses objectifs, de ses passions et bien d’autres choses…

Tout d’abord, comment juges-tu ta saison jusqu’à présent ? Avec ton premier titre depuis 2011 et plusieurs demi-finales tu dois être plutôt contente, non ?
Ma saison n’a pas été à la hauteur de mes attentes malheureusement. J’ai pourtant gagné 1 titre (Ndlr : ITF 10.000$ à Bol) et atteint 3 demi-finales de 25.000$ et participé à Roland Garros, j’ai passé des tours dans des tournois WTA, mais j’aurais aimé réussir à plus jouer (j’ai encore été dérangée par plusieurs périodes d’arrêt dues à des blessures). J’espère que la saison va continuer pour moi et que je vais finir sur les chapeaux de roues !!!

Comment décrirais-tu ton style de jeu et quelles sont tes forces ?
Je dirais que je suis plutôt polyvalente, je n’excelle pas dans un style particulier mais je sais tout faire disons bien, avec des forces qui sont ma Lire la suite

Le Moselle Open pour Gilles Simon !

Gilles Simon titre Metz Moselle Open finale Jo Wilfried Tsonga

Dans une finale 100% française au Moselle Open c’est le niçois Gilles Simon qui s’est imposé aux dépens du manceau Jo Wilfried Tsonga. Simon beaucoup plus constant l’emporte en deux sets 6-4 6-3 et s’adjuge à Metz le 11ème titre de sa carrière. 

Seulement 13 jours après la naissance de son second fils Valentin, Gilles Simon nage dans le bonheur : « Je ne peux pas devenir père toute les semaines. C’est une belle histoire, c’est sûr. Malheureusement ma femme et mes enfants ne pouvaient pas être présents aujourd’hui. Ce fût un superbe moment pour moi car j’avais manqué la naissance de notre premier enfant. J’étais très heureux. » Ce nouveau titre place Gilles Simon à la 2ème place du classement des Français les plus titrés (ex-aequo avec Guy Forget) juste derrière Yannick Noah. A noté également qu’il s’agit de la 7ème saison consécutive avec au moins un titre ATP remporté dans l’année pour Gilles Simon, jamais un joueur français n’a été aussi constant.

Gilles Simon Metz Moselle Open coup droit Gilles Simon finale Moselle Open heureux Jo Wilfried Tsonga Metz Moselle Open finale coup droit

Houdet et Jeremiasz titrés à l’US Open !

Stéphane Houdet victoire à l'US Open avec trophée

Après s’être incliné l’année dernière face au numéro 1 mondial Japonais Shingo Kunieda le Français Stéphane Houdet a pris sa revanche cette année en s’imposant 6-4 6-2 en finale de l’US Open fauteuil. 

Il s’agissait de la 3ème finale de grand chelem entre Houdet et Kunieda cette saison, et comme à Roland Garros quelques mois auparavant le Français l’a emporté. Stéphane Houdet, employé civil du Ministère de la Défense rattaché au Centre National des Sports de la Défense de Fontainebleau, étoffe ainsi un peu plus un palmarès déjà exceptionnel avec 3 titres du grand chelem en simple, 9 en doubles et 3 médailles Olympiques dont 1 en or en double à Pékin en 2008 aux côtés de Michaël Jeremiasz. Michaël Jeremiasz qui lui aussi a brillé à New York puisqu’il a remporté le titre en double associé au Néerlandais Maikel Scheffers, le 7ème titre du grand chelem de la carrière du Français en double.

Michaël Jeremiasz et Maikel Scheffers victoire US Open avec trophée Stéphane Houdet US Open tennis fauteuil Stéphane Houdet et Shingo Kunieda US Open trophées tennis fauteuil

Marion Bartoli remporte son 1er Grand Chelem

Marion Bartoli Championships Wimbledon 2013 S u

6 ans après avoir atteint sa première finale de Grand Chelem à Wimbledon la Française Marion Bartoli s’est emparée du titre aujourd’hui en s’imposant 6-1 6-4 face à l’Allemande Sabine Lisicki. Bien en jambe et réalisant son meilleur match du tournoi Bartoli n’a quasiment laissé aucune chance à une Sabine Lisicki qui, trop nerveuse et commettant trop de faute lors de cette finale, a sans doute réalisé son moins bon match du tournoi.

Lors de la remise des trophées la jeune Allemande n’a pu retenir ses larmes en déclarant : « J’ai été submergée par toutes mes émotions. Mais Marion a vraiment fait un match incroyable, elle est sur le circuit depuis tellement longtemps, elle mérite ce titre. J’aime tellement ce tournoi, ce public qui m’a tellement soutenue, j’ai essayé de maîtriser mes nerfs, j’y suis presque arrivée sur la fin mais… Je voudrais aussi remercier toute mon équipe (elle fond en larmes)… On a traversé tellement d’épreuves, c’était ma première finale en Grand Chelem, j’aurais aimé faire mieux, mais j’espère avoir d’autres opportunités. »

Sabine Lisicki Championships Wimbledon 2013 Rf7s Sabine Lisicki Championships Wimbledon 2013 q X9h Marion Bartoli Championships Wimbledon 2013 up1 I

Et voici la première réaction de Marion Bartoli : « Je n’arrive toujours pas à y croire. J’avais tellement rêvé de ce moment, j’avais touché du doigt mon rêve en 2007 en atteignant la finale ici. D’ailleurs crois-moi Sabine, tu seras encore là un jour en finale. Honnêtement, gagner Wimbledon en finissant par un ace, même dans mes rêves les plus fous je n’y aurais pas cru. Je m’entraîne depuis si longtemps au service et j’arrive à en sortir un au meilleur moment. Je voudrais remercier mon père qui est avec moi aujourd’hui, Kristina Mladenovic, Amélie Mauresmo, toute mon équipe. Quand j’ai commencé le tournoi sur le court 14 il y a quinze jours, si vous m’aviez dit que je serais ici en ce moment, je n’y aurais pas cru. Depuis que j’ai 6 ans, c’était mon rêve de gagner ici, je n’arrive pas à y croire. »

Sabine Lisicki et Marion Bartoli en finale de Wimbledon !

Sabine Lisicki Wimbledon 2013 final against Bartoli pictures  Marion Bartoli Wimbledon final against Lisicki pictures

La finale de l’édition 2013 du tournoi féminin de Wimbledon opposera donc l’Allemande Sabine Lisicki à la Française Marion Bartoli. Une finale inédite que personne ne se serait risqué à pronostiquer au début du tournoi londonien. En effet entre forfaits, abandons et éliminations surprises les deux jeunes femmes ont su se frayer un chemin jusqu’en finale.

D’un côté Marion Bartoli qui a pleinement bénéficié et su profiter de ces évènements inattendus pour se hisser en finale. Aucune joueuse du top 60 rencontrée avant les quarts de finale. Et sans doute les deux tops 20 les moins expérimentées à ce niveau avec la jeune Sloane Stephens et la surprenante Belge Kirsten Flipkens, qui par ailleurs n’était pas à 100% lors de sa demi-finale.

De l’autre côté Sabine Lisicki qui a su dompter un tableau très compliqué pour atteindre cette finale de Wimbledon. L’Allemande a en effet dû faire face à des joueuses telles que Schiavone (vainqueur de Roland Garros 2010), Vesnina (vainqueur à Eastbourne cette année), Stosur (vainqueur de l’US Open 2011). Et bien sûr l’exploit face à la numéro 1 mondiale Serena Williams ainsi qu’une demi-finale épique face à Agnieszka Radwanska finaliste de l’édition 2012.

Lire la suite