La fiche de Julia Görges

about Julia Goerges

Lieu de naissance: Bad Oldesloe & Hannover, Germany
Lieu de résidence: Bad Oldesloe, Germany
Date de naissance: 2 novembre 1988
Taille: 1.80 m
Poids: 70 kg
Plays: droitière (revers à deux mains)
Status: Pro (2005)

Julia Goerges website  <<< cliquer ici >>>  Julia Goerges twitter

♥ Entraînée par Sascha Nensel, elle a commencé le tennis dans un club local
♥ Elle a découvert le tennis grâce à sa mère Inge (qui travaille dans les assurances) et son père Klaus (qui travail avec sa mère) à l’âge de 6 ans, elle a également une grande sœur, Maike
♥ Ses coups préférés sont le coup droit et le service
♥ Elle parle allemand et anglais
♥ Ses films favoris sont Very bad trip I et II ainsi que Notting Hill. Ses actrices préférées sont Julia Roberts, Jennifer Anniston et Jennifer Lopez (suivant ses rôles). Son acteur favori est Hugh Grant
♥ Ses chanteurs préférés sont le groupe Blue, Rihanna et Michael Jackson (pour sa voie)
♥ Ses aliments favoris sont les croques, un bon steak avec des pâtes, et les pizzas
♥ Autres intérêts sportifs: le biathlon, c’est une vraie passionnée
♥ Elle aime également voir ses amis, aller au cinéma et faire la fête (s’il n’y a pas de tournoi à venir)
♥ Ses pays favoris sont l’Australie, l’Espagne et le Mexique, ses tournois préférés sont l’Australian Open et Stuttgart
♥ Ses surfaces favorites sont le dur et le gazon
♥ Ses idoles sont Martina Hingis, parce que personne ne pense aussi bien le jeu qu’elle, et Roger Federer, qui joue au tennis comme si il venait d’un autre monde

12 questions à Julia Goerges

Questions to Julia Goerges

Bientôt présente à Paris pour le tournoi de Roland Garros, l’allemande Julia Görges a récemment répondu à quelques questions pour le site ndr.de. Here is the original version et ci-dessous la traduction.

A quoi ressemble votre journée parfaite ?
Une journée parfaite pour moi, c’est quand je peux me détendre, être vraiment à l’aise sur le divan et ne rien faire.

Qu’est-ce que vous vouliez faire quand vous étiez enfant ?
J’ai toujours voulu être Lire la suite

Julia Goerges road to Roland Garros

10 days before the start of Roland Garros here is a little souvenir of the 2012 edition with this car ride with the lovely German player Julia Goerges!

A moins de 10 jours du début du tournoi de Roland Garros voici un petit souvenir de l’édition 2012 avec cette balade en voiture avec la ravissante joueuse Allemande Julia Goerges !

Entretien avec Julia Görges

Julia Görges lübecker nachrichten

Il y a quelques semaines de cela la jeune joueuse Allemande Julia Goerges a accordé une longue interview au Lübecker Nachrichten où elle parle entre autre de la Fed Cup, de ses goûts et de sa région, le Schleswig-Holstein.

Entre une victoire en Fed Cup ou sur le circuit, laquelle est la plus importante – ou la plus belle ?
On ne peut pas comparer. En Fed Cup vous avez beaucoup plus de pression ! Vous jouez pour votre pays qui est dernière vous, mais les attentes sont très élevées. Gagner des points pour votre pays en Fed Cup est une expérience émotionnelle vraiment spéciale.

Votre dernière victoire date d’un petit moment, à Stuttgart en 2011. A quand la prochaine ?
En 2012 j’ai été 2 fois finaliste, et j’ai perdu contre les n°4 et N°1 dans le monde. Comme on le sait je ne me focalise pas sur les titres ou le Lire la suite

Julia Goerges Open GDF Suez 2013 pictures

Here are some pictures of Julia Goerges I took during her 1st round against Kristina Mladenovic at the Open GDF Suez, also called Paris indoor in Paris 2013. You just have to click on pics to enlarge them.
IMG 1046' IMG 1052' IMG 1047' 
See more

Interview avec Julia Goerges

Julia Goerges interview

Julia Goerges va pour la quatrième année consécutive débuter sa saison à Auckland avec l’ASB Classic le mois prochain. Avant cet événement Goerges a répondu à quelques questions pour le journal Néo Zélandais Herald.

>>> original english version <<<

C’est votre 4èmeparticipation consécutive ici – Comment évaluée vous vos performance précédentes ?

J’adore débuter l’année à Auckland, et la chose la plus importante est de jouer le plus de matchs possible. Malheureusement j’étais malade la dernière foi mais j’ai quand même réussi à gagner un 1er tour compliqué. Avant cela, j’ai joué de bons matches mais malheureusement cela n’a pas été possible l’année dernière.

Comment occupée vous votre inter saison ?

Parce que nous voyageons beaucoup durant la saison j’aime en profiter pour être à la maison avec ma famille et mes amis. Je viens juste d’avoir une chirurgie au laser pour mes yeux qui s’est très bien passée – Je suis très heureuse parce que j’avais vraiment une mauvaise vue. Je suis sur le point de passer quatre jours dans un hôtel«bien-être» près de la mer où je vais commencer à courir tout de suite.

Comment évaluée vous la surface ici par rapport à vos performances ?

J’aime les courts en dur en Nouvelle-Zélande et en Australie, la balle rebondit et ce n’est pas trop rapide. J’aime beaucoup cela que parce que j’ai un peu plus de temps pour créer mon jeu.

Vos parents étaient à Auckland pour le tournoi en 2012 – Est-ce qu’ils se déplacent souvent pour vous regarder et seront-ils encore ici cette année ?

Ils ne seront pas à Auckland cette fois ci. Normalement ils se déplacent dans les tournois du Grand Chelem à l’exception de l’Open d’Australie.

Vous fixez vous des objectifs spécifiques chaque saison – si c’est le cas, quelles pourraient être vos objectifs 2013 ?

Mon entraîneur et moi n’en avons pas encore parlé mais je vais en savoir plus au moment où je serai à Auckland.

Quel est le meilleur match que vous ayez déjà joué?

Je ne peux pas choisir un match particulier -mais j’en ai eu de bons contre Sam Stosur et Maria Sharapova il y a un an à Melbourne. Ce qui est le plus important pour moi, c’est d’être satisfaite de moi-même et de tout donner sur le terrain.

Votre pire moment dans le tennis?

Il y a toujours des hauts et des bas dans une carrière. Jusqu’à présent, je me suis améliorée chaque année, ce qui est une grande réussite pour moi parce que je sens que je me rapproche de la tête à chaque fois. Mais j’ai eu quelques mois difficiles chaque saison et c’est ce sur quoi je suis en train de travailler.

Quelle est votre tournoi préféré et pourquoi?

J’aime Melbourne et l’Open d’Australie, qui est spécial pour moi. C’est loin de la maison, mais on se sent comme à la maison avec tant de gens formidables là-bas. Auckland est l’un des nombreux tournois où je me sens bien. L’organisation à Auckland est incroyable et on se sent comme dans une grande famille là-bas. J’aime aussi le tournoi de Stuttgart, et pas seulement parce que je l’ai gagné – c’est tout simplement incroyable, la nourriture, l’arène. C’est aussi le seul tournoi en allemagne.

Y a-t-il une chose que vous aimeriez changer dans le tennis?

Parfois, il serait bon de réduire le nombre de déplacements bien que ce n’est pas vraiment possible et c’est votre travil, et un excellent travail. Mais voyager à travers les fuseaux horaires parcourir beaucoup de longues distances alors que vous joué le lendemain – Cela peut être très difficile et parfois cela détruit votre corps.

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu?

Jouer pour gagner. Rien n’est impossible, et de donner tout ce que vous avez.

Vos passe-temps ?

Sortir avec des amis et ma famille, et faire du shopping. J’aime regarder le sport comme le football allemand – je suis une grande fan du Bayern Munich et j’adore le biathlon.

Julia Goerges letter…

Julia Goerges website letter to fans

Chers fans,

Une année passionnante est sur ​​le point de se terminer. Je ne sais vraiment pas si je suis satisfaite à 100% de mon année ou pas.

J’ai fini l’année dans le Top 20 pour la toute première fois. Et même en double, j’ai atteint mon meilleur classement en étant 21ème. Et cela bien que j’aie eu quelques problèmes de santé au cours de l’année et que dans certains tournois je n’ai pas joué mon meilleur tennis. Ce sont les choses que je dois améliorer en 2013 pour passer à la prochaine étape. Ma conclusion personnelle est, après un examen plus approfondi, de voir le positif. En effet je dois constater que particulièrement le dernier quart de la saison a été d’un bon niveau et m’a satisfaite d’avantage et cela m’a amenée à mon meilleur classement en simple et double. Mon équipe et moi attendons l’année prochaine avec impatience et bien sûr nous voulons plus maintenant.

Un grand « Merci » à mes sponsors. Beaucoup de choses ne seraient pas possible sans eux. Et bien sûr, un merci à tous mes fantastiques fans pour leurs super soutiens. Enfin et surtout un grand « Merci » à mon équipe pour leur excellent travail tout au long de l’année. Je l’apprécie beaucoup et je suis impatiente de l’avenir avec vous tous!

Jule

english version <<< click here>>> german version

Je voudrais aussi dire un gros « MERCI » au professeur Detlef Uthoff et à la clinique Bellevue de Kiel. Grâce à leur super travail mon rêve de voir sans lunettes ni lentilles de contacts est devenu réalité. Je suis ravie du résultat et que les dernières technologies aient rendu cela possible.

Julia Görges rejoint l’équipe Rado !

Matthias Breschan and Julia Goerges for Rado

Lors du lancement européen de la nouvelle collection Rado HyperChrome, qui s’est tenu récemment dans le quartier branché d’Osthafen à Berlin, la marque horlogère suisse a dévoilé sa nouvelle ambassadrice : l’étoile allemande du tennis, Julia Görges.

Les invités ont d’ailleurs pu profiter d’un spectacle à couper le souffle lorsque Julia a joué au tennis dans l’obscurité, sous des lumières UV, en portant des vêtements spécifiquement adaptés et en utilisant une raquette et une balle de tennis lumineuses. Sous les acclamations des spectateurs, et après cette performance, Julia a rejoint Matthias Breschan, PDG de Rado, pour présenter la nouvelle collection Rado HyperChrome. La jeune sportive porte une montre HyperChrome blanche en céramique haute-technologie.

Rappelons que Julia est l’une des plus brillantes stars du tennis allemand et occupe actuellement le 18e rang mondial. Spécialiste des courts en terre battue et en dur, elle a vaincu par deux fois une meilleure joueuse mondiale. Voici ses propos à propos de cette nouvelle collaboration :«C’est génial d’appartenir à l’équipe Rado et de participer avec une marque de montre qui a une si longue histoire de soutien du tennis. J’apprécie vraiment le style élégant des montres Rado. Ma Rado True Thinline est si légère que je peux la porter en jouant et les propriétés hypoallergéniques de la céramique haute-technologie rendent aussi cette montre extrêmement confortable.»

60 secondes avec Julia Goerges

La jeune joueuse allemande Julia Goerges s’est prêtée au petit jeu des questions réponses pour le site thetennisspace.

>>> for english speakers <<<

L’actrice que j’aimerai voir jouer mon rôle dans un film à propos de ma vie : J’aimerais jouer mon propre rôle.
Si je n’étais pas une joueuse de tennis, je serais : J’aimerais travailler dans un hôtel. M’occuper des réservations, des taxes, ce genre de choses.
Je ne voyage jamais vers un tournoi sans : Mes raquettes.
Ville préférée sur le circuit : Melbourne.
Dernier endroit où je suis parti en vacances : Au nord de l’Allemagne.
Magasin préféré sur le circuit : Louis Vuitton.
Dernier film que j’ai vu : Haha, si je traduis le titre vous allez vraiment beaucoup rire. Il s’appelle ‘Pas de sexe n’est pas une solution’, c’est un genre de comédie.
Le dernier album que j’ai écouté : Rihanna.
La dernière blague qui m’a fait rire : Je ne peux pas vous raconteur la blague, mais je peux vous dire qui me les a racontées. C’est mon partenaire de double mixte à Wimbledon, Daniel Nestor. Je pense que c’est l’un des gars les plus fous du circuit. Je ne peux pas vous raconter les blagues, elles sont vraiment trop mauvaises.
Le dernier repas que j’ai préparé : Je ne cuisine jamais.
La dernière fois que j’ai cassé une raquette : A Roland Garros, pendant un entrainement. Je ne l’ai pas jetée. J’ai simplement tapé sur le terrain, et elle s’est cassée. Je ne l’avais même pas tapée fort. J’étais vraiment étonnée. Je ne pouvais pas vraiment le croire.
Gazon, dur ou terre battue ? La terre battue.
Sable ou neige ? Neige.
Etre invisible ou voler ? Voler.
Si j’étais dans un karaoké, la chanson que je chanterai: Il y en a tellement. Quelques chansons des années 80 ou 90.
Si je gagne à la loterie je fais: J’en donnerais une partie à des œuvres de charité, un peu pour moi, acheter une maison ou un appartement. Et aussi en investir un peu. Et peut-être quelque chose pour ma sœur et mon neveu.