Tony Roche : « Le jeu a changé »

tony-roche-famous-tennis-coach-australian-interview-modern-tennis

Il y a quelques temps je vous avais rapporté les propos de Tony Roche concernant la longévité de Roger Federer qu’il voyait bien jouer pendant encore 4 ou 5 ans. Dans ce même entretien, l’ancien vainqueur de Roland Garros s’est également exprimé sur Ivan Lendl et l’évolution du tennis. Voici donc la suite de cette interview. (english version)

Tony Roch fut le coach d’Ivan Lendl dans les années 80 et fut également l’artisan du déclic qui permit à Lendl d’enfin remporter des titres du Grand Chelem et de dominer la planète tennis. Mais cette réussite a été le fruit d’un dur labeur, plus que d’un grand talent, comme l’a expliqué Roche : « Lendl a accompli de grande chose à travers un travail acharné. Il n’était pas un grand talent mais a réalisé que pour lui, remporter des titres du Grand Chelem et dominer les autres il devait changer sa façon de faire, ce qu’il a fait. »

Le coach Australien âgé aujourd’hui de 69 ans travaillera dès la saison 2015 avec le numéro un Indien Somdev Devvarman et l’équipe de Coupe Davis Indienne. Les indiens ont des difficultés à être au premier plan avec le tennis puissant joué de nos jours. Mais Roche a cité l’exemple de Kei Nishikori qui est parvenu jusqu’en finale de l’US Open et est devenu le premier Japonais de l’histoire à intégrer le top 10 : « Le jeu est clairement basé sur la puissance. Somdev est un joueur talentueux. Mais aujourd’hui tout est basé sur la puissance et le fait d’être grand et costaux. Quand on regarde un gars comme Kei Nishikori il fait des choses incroyables. Il n’est pas particulièrement grand mais arrive bien à jouer le tennis moderne. Il n’y a rien que vous ne puissiez faire. Mais de manière générale, le jeu a changé. Les Indiens ont connu des difficultés, probablement à cause de la dimension physique du jeu d’aujourd’hui. »

Ces derniers temps la chaleur est également un facteur qui a beaucoup fait parlé, notamment lors du dernier Australian Open. Mais pour Tony Roche les joueurs doivent s’adapter : « Je ne vois aucun problème avec la chaleur. Il fait aussi très chaud à New York. Cela fait partie du jeu. Maintenant ils ont le toit et ils peuvent couvrir 3 cours à Melbourne. Je pense que les joueurs doivent se préparer mentalement. De nos jours tous les joueurs sont de super athlètes, donc je ne pense pas que ce soit un problème. »

Tony Roche est également impatient de voir le retour d’Andy Murray à l’Open d’Australie et espère que le nouveau mentor du Britannique, Amélie Mauresmo, va se transformer en super coach : « Nous devons attendre et voir. Peut-être qu’elle va se transformer en super coach. Evidemment Andy est passé par des moments difficiles avec ses blessures. Cela va être intéressant et tout le monde va être impatient de voir comment il se débrouille à l’Open d’Australie. La chose importante dans le tennis, c’est d’être un athlète incroyable. Vous devez bien bouger. »

Publicités

Poster un commentaire (adresse e-mail non obligatoire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s