Maria Sharapova impératrice de Chine !

maria-sharapova-on-court-interview-speaker-china-open-beijing-trophy-soft-toy-teddy

Maria Sharapova a remporté dimanche au tournoi de Beijing un nouveau trophée, le 33ème de sa carrière. Pour ce faire la Russe, et nouvelle numéro 2 mondiale, a dominé en finale la Tchèque Petra Kvitova 6-4 2-6 6-3 en 2 heures et 28 minutes. Ce titre sur surface dure est le premier remporté par Sharapova depuis le mois de mars 2013 et vient donc s’ajouter aux 3 autres titres remportés cette année sur la terre battue de Stuttgart, Madrid et Roland Garros.

En conférence de presse d’après match Maria Sharapova était bien évidemment très heureuse et est revenue sur sa finale : « Ça a été un match avec des hauts et des bas. Pas le meilleur du tournoi, sans doute. Mais ce n’est pas facile de jouer contre Petra, car vous n’arrivez jamais à trouver le bon rythme. Elle tente pas mal de coups près des lignes. C’est une très bonne joueuse, en confiance. Au deuxième set, elle est devenue plus agressive et je l’ai trop laissé jouer. J’ai donc été contente de pouvoir hausser mon niveau de jeu au troisième et d’aller chercher la victoire. C’est plaisant de gagner mon premier titre sur dur, cette année, à l’occasion d’un grand tournoi. Je n’ai pas eu l’impression d’avoir eu un tirage facile. J’ai joué six matches difficiles et, par rapport à la semaine entière, il s’agit d’une très grande victoire. »

Sharapova a également profité de cette conférence de presse pour revenir sur les problèmes qu’elle avait rencontrés l’an dernier à la même époque : « J’étais quelque part en Europe en train de chercher un traitement pour mon épaule (droite), pour essayer de trouver des avis médicaux différents et tenter d’aller mieux, sans savoir que je ne jouerais pas du reste de l’année (elle souffrait d’une tendinite, ndlr). J’ai raté l’US Open et le Masters. Mentalement, c’était dur, car j’essayais de trouver une solution pendant que les autres jouaient. »

Avant de conclure sur la possibilité de finir l’année à la première place mondiale à l’issue du Masters : « J’ai la chance d’avoir déjà occupé ce rang dans ma carrière (en août 2005). Je suis vraiment heureuse d’être dans une situation qui me permette de l’envisager à nouveau. Bien sûr, la première place, ce serait un incroyable aboutissement si j’y parvenais, au regard de la situation dans laquelle je me trouvais au début de l’année. »

Propos recueilli par Vincent Villa pour L’Equipe.

maria-sharapova-petra-kvitova-beijing-wta-trophy-ceremony-china-open

Poster un commentaire (adresse e-mail non obligatoire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s