Maria Sharapova : « J’ai vraiment travaillé pour arriver à ce résultat »

maria-sharapova-interview-post-finale-roland-garros-trophée-suzanne-lenglen-heureuse-émotion

Enlaçant son trophée, souriante et heureuse, Maria Sharapova à confié hier, en conférence de presse, toute sa fierté d’avoir remporté son 5ème titre du Grand Chelem. Et ce 2ème sur la terre battue de Roland Garros est l’un des plus émouvants de sa carrière. Le chemin parcouru, le travail, les déceptions… Tout ceci qui prend une valeur particulière aux yeux de Maria Sharapova aujourd’hui.

Maria Sharapova, que se passe-t-il dans votre tête après la balle de match ? Vous sembliez très émue.
Avec les années qui passent, j’apprécie de plus en plus ces situations. Quand c’est fini, après avoir vécu un match pareil avec toutes ces émotions, je me lâche ! Je ne ne pensais pas qu’à un moment dans ma carrière je remporterais plus de titres ici que sur d’autres Grands Chelems. Si on me l’avait dit, soit j’aurais été me saouler, soit je leur aurais dit d’aller se saouler ! C’est vraiment extraordinaire. J’ai vraiment travaillé pour arriver à ce résultat. Je ne suis pas née joueuse de terre battue, en tout cas je n’ai pas grandi sur terre battue. Je ne suis pas Rafael Nadal. Il a fallu que je prenne sur moi, que je fasse des efforts pour m’améliorer. En plus j’ai passé les quatre premiers jours sous antibiotiques ici pour une infection respiratoire donc je suis encore plus épatée d’avoir réussi à tenir le coup physiquement pour aller au bout.

Il y a eu énormément de rebondissements dans cette finale : comment avez-vous encore réussi à vous en sortir ?
Il y a eu beaucoup de hauts et de bas dans ce match. A 5-3 dans le jeu décisif, j’ai pensé que j’allais gagner : et j’ai perdu 4 points d’affilée et dû tout recommencer, ce qui est très difficile. J’ai pris quelques instants pour réfléchir à ce que je devais faire pour lui faire mal, à ce qui me donnait l’avantage dans le match. Je pense que vous avez tous vu la qualité du tennis de Simona Halep et les qualités physiques qu’elle est capable de déployer. Elle mérite d’être à ce niveau. Elle m’a poussée dans mes derniers retranchements, a été extrêmement régulière. Elle est numéro 3 mondiale et avait toutes les raisons d’être en finale. Elle aurait pu gagner aussi.

 maria-sharapova-sexy-dress-paris-trocadero-roland-garros-title-presentation-fans maria-sharapova-trophy-presentation-paris-trocadero-sexy-legs-eiffel-tower

Vous étiez très déçue après votre élimination à Indian Wells (3ème tour contre Camila Giorgi), comment vous et votre équipe avez-vous inversé la tendance ?
C’était une période difficile. Pas tellement parce que j’avais perdu un match, mais surtout parce que j’avais le sentiment de les perdre de la mauvaise manière. J’avais une mauvaise attitude sur le court. J’étais déçue de produire ça alors que je passais des heures à travailler, que tout le monde s’investissait énormément autour de moi. Il y a eu beaucoup de questionnements à la fin de l’année dernière : je voyageais à travers l’Europe pour essayer de trouver une solution à mes soucis d’épaule, je n’avais pas d’entraîneur. Quand on a commencé à travailler tous ensemble, je me suis rendue compte qu’il y avait des énergies extraordinaires et les sensations étaient différentes. Donc je savais que je devais modifier mon attitude après Indian Wells, qu’il fallait mieux faire pour rendre justice à tout ce travail.

Il y a dix ans vous remportiez Wimbledon face à Serena Williams : pouvez-vous comparer ces deux émotions ?
C’est extraordinaire d’être ici dix ans après. À l’époque, j’avais 17 ans, c’était pour moi un très grand tournoi. Je me disais : «J’ai très bien joué mais suis-je en mesure de gagner plus de grands tournois comme celui-là ?» Je suis assise ici, 10 ans plus tard, j’en ai gagné 5. Je reste encore sans voix par rapport à cette victoire d’aujourd’hui. C’est celle qui me procure le plus d’émotions. C’est sans doute physiquement la plus difficile que j’ai dû disputer.

Propos recueilli par Carole Bouchard pour L’Equipe, à Roland-Garros
Publicités

16 réflexions au sujet de « Maria Sharapova : « J’ai vraiment travaillé pour arriver à ce résultat » »

  1. Côté masculin… je suis super déçu pour Djokovic 😦
    Heureusement le gazon arrive avec Roger 😀 De quoi vite oublier cette déception 🙂

    # Il méritait en effet sa victoire, mais d’un autre coté je suis hyper content pour Nadal.
    Quant au gazon, ce sera intéressant de voir comment les joueurs vont rebondir surtout que l’an passé, Wimbledon ne leur a pas tous réussi

  2. Immense bravo à Maria ! Quelle championne !!
    Bravo à Simona qui se révèle depuis l’année dernière !
    Très glamour sa tenue à Paris : )

Poster un commentaire (adresse e-mail non obligatoire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s