Roger Federer : « J’ai encore une bonne marge ! »

Roger-Federer-interview-numéro-1-mondial-gagner-travail-physique-training

Malgré sa défaite face au Serbe Novak Djokovic en finale du tournoi d’Indian Wells dimanche dernier, le Suisse Roger Federer préfère rester positif et retient avant tout son beau parcours en Californie : «Il y a deux façons de voir les choses. Soit tu peux être très déçu, parce que tu as énormément bossé pour gagner ce tournoi et que tu n’es pas passé très loin, à quelques points de la victoire finale. Soit tu te rappelles où tu en étais la saison dernière à la même époque (blessure au dos au 2e tour). J’ai été capable de revenir et de jouer un très bon tennis je trouve. Bien jouer, cela permet d’atténuer la déception. J’ai bien servi, j’ai bien retourné, j’ai fait une belle finale. Toute ma quinzaine ici a été bonne.»

Roger Federer l’avoue, il avait perdu la confiance, cette arme indispensable pour remporter de grand succès : «J’ai vraiment retrouvé cette confiance que j’avais perdue l’année dernière. Je suis même surpris de rejouer aussi bien aussi vite». Mais les belles performances de Federer en ce début de saison et cette confiance retrouvée ne sont pas le fruit du hasard. Durant la fin de la saison précédente, et surtout pendant l’intersaison, Federer a effectué un travail physique très important afin de retrouver la plénitude de ses moyens : «Je me lève le matin sans ressentir la moindre douleur, poursuit-il. Et le soir, je vais me coucher sans me demander si cela ira mieux demain. Ces mauvaises pensées sont parties. Tout devient plus facile. On se sent à nouveau à la fois heureux et inspiré.» Et le plus réjouissant et le plus étonnant également vient sans doute de cet aveu : «Je ne suis pas à mon meilleur niveau. J’ai encore une bonne marge!»

Si l’on s’intéresse au chiffre, le très bon début de saison de Federer avec 19 victoires pour 3 défaites, s’est vu récompensé par le gain de trois places au classement ATP pour désormais occuper la cinquième place, en attendant mieux. A la Race, classement qui ne tient compte que des résultats obtenus depuis le 1er janvier, Federer occupe la deuxième place, juste derrière un autre Suisse, Stanislas Wawrinka. «Être quatrième ou troisième du classement technique importe peu, lâche-t-il. La place de No 1 mondial est, en revanche, un bel objectif. Mais aujourd’hui, il serait prématuré de voir aussi loin. Je n’oublie pas que des voix, il y a quelques mois à peine, affirmaient que je ne pourrais plus jouer au tennis… Dans le même temps, j’ai cette flamme, cette envie de gagner. Je pense que désormais j’ai trouvé le bon équilibre.»

Dimanche soir déjà, Roger Federer s’était envolé pour la Floride afin de participer au Masters 1000 de Miami qui débutera jeudi. Avec l’ambition peut-être d’arriver à Genève pour la rencontre de Coupe Davis contre le Kazhakstan dans le costume du meilleur joueur de l’année. Avant de s’unir à Palexpo, Roger Federer et Stanislas Wawrinka devront en découdre à Key Biscayne.

21 réflexions au sujet de « Roger Federer : « J’ai encore une bonne marge ! » »

    • Avant d’accuser Federer d’arrogant et pathétique, il serait intéressant de justifier tes propos. Parler sans preuve c’est de la diffamation et critiquer sans raison porte un nom : médiocrité. En quoi est-il arrogant et pathétique ?

      Les personnes qui font la morale comme toi sont généralement les pires et indigne de donner la leçon. Je suis curieux de comprendre ta frustration 😉

      • Aimer sans preuve c’est idem.
        Rien à justifier, il suffit de le regarder et l’écouter.

      • Heureusement que t’es pas en train de me juger ha ha ha !

    • Au moins une personne qui commente.
      Tu es aussi un(e) Français(e) qui ne peut pas soutenir les bras cassés ?

      • La réponse est NON mais quelle est la question ? Je ne suis ni Français ni d’aucun nationalité, je suis un habitant du monde 😛

  1. J’aime l’optimisme dont il fait preuve et c’est bien qu’il revienne ainsi. Souhaitons qu’il gagne quelques tournois cette saison. Le voir gagner fait un bien fou au moral

    • Pour toi !
      Moi j’adore ses défaites et me réjouis de son départ. Sa gueule grande ouverte et ses manières (photo en haut) de singe me foutent la gerbe.
      C’est un être répugnant dans et en dehors des terrains-

      • T’as le droit d’aimer ses défaites et t’en réjouir ça ne me fait ni chaud ni froid. Pareil pour ton acharnement, à aucun moment je prendrai mal tes critiques sur RF, au contraire j’en souris et plus ça t’énerveras plus je m’en réjouirait 🙂 Te critiquer ? NON. Me moquer de toi ? NON PLUS. Comme dirait l’autre : « Haters gonna hate »

      • Moi non plus, tu peux baver et fantasmer tant que tu veux.
        Chacun est libre d’aimer ou pas

  2. « Moi non plus, tu peux baver et fantasmer tant que tu veux.
    Chacun est libre d’aimer ou pas »

    → Précisément, chacun est libre d’aimer ou pas, nous sommes en démocratie et ça permet aussi de s’exprimer, comme tes commentaires. Si ton but est de nuire, sache que tu perd ton temps. Pour ma part, tu te trompes de cible car même en insultant RF, je ne me rabaisserai pas aussi bas que toi 😛

    • Je nuis pas, je donne mon avis. Tu n’aimes pas tous les joueurs non plus.
      Certaines énergies ne s’accordent pas. C’est comme ça.
      Ceux qui l’aiment ne voient pas ses défauts.
      Et ce que je n’aime pas c’est le fait de se prosterner devant qui que ce soit,surtout devant un sportif.

      • Il a des qualités et des défauts comme tout le monde, il n’est pas Dieu x)
        Puis point de prosternation devant qui que ce soit 😉

      • Une dernière chose, je t’invite à faire part de ton mécontentement à Federer en personne via son Twitter, son Facebook et / ou son site officiel, peut être répondra-t-il à tes critiques et qu’il se remettra en question.

Poster un commentaire (adresse e-mail non obligatoire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s