Julia Goerges : « l’année commence à zéro »

Tennis-Julia-Goerges-verletzung-preparation-neue-saison-interview- Australian-Open

Après une année marquée par une sérieuse blessure au poignet, Julia Goerges se prépare en Australie depuis début décembre afin de retrouver son meilleur niveau pour la nouvelle saison qui s’annonce. Désormais complétement guérie la jeune Allemande a récemment accordé une interview au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung dont voici la traduction de quelques extraits choisis.

Vous vous êtes envolez pour l’Australie début décembre… Pourquoi si tôt ?
Mon kiné est Australien, c’est pour cela que nous nous préparons là-bas depuis 3 semaines. Les années précédentes je suis tombée malade immédiatement après mon arrivée par avion. Nous voulions éviter cela cette fois, de sorte que je sois bien préparée.

L’année dernière a été tout sauf bien. Avez-vous appris quelque chose de cette saison, peut être raccourcir votre programme de tournoi ?
De loin ma pire saison. La première fois que j’ai vraiment été blessée, je ne pouvais même pas tenir un verre. Il y a des leçons à en tirer. Mais à la fin de la journée, je suis responsable de moi-même, de la façon dont je gère les conseils, des décisions que je prends et de comment je me sens en le faisant. Bien sûr je pourrais jouer moins de tournois, mais en tant que joueur de tennis professionnel il est compliqué de dire « je vais moins jouer maintenant », particulièrement si vous avez fait la même chose chaque année, faire des changements est difficile. Je pense que j’ai pris la bonne décision quand j’ai continué à jouer malgré ma blessure. C’est ce que le docteur m’avait recommandé et il l’avait confirmé. J’ai songé à ne pas jouer le French Open. Mais expliquez à un joueur de tennis qu’il y a un Grand Chelem dans 2 jours et qu’il ne devrait pas essayer d’y participer… et si vous essayez vous devez prendre le risque de perdre. J’ai pris ce risque et je maintiens cette décision.

Comment avez-vous géré le fait d’enchainer les défaites au 1er tour tout en souffrant toujours ?
C’est difficile, ce n’est pas bon pour votre confiance. La pire chose était que mon poignet était opérationnel durant les entrainements. Lorsque vous sentez la pression et l’adrénaline vous ne vous rendez même pas compte qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Vous le sentez seulement durant les jours qui suivent. Tout ce que je savais c’est que je ne pouvais plus rien détruire de plus. Une torsion d’un millimètre supplémentaire n’aurait rien changé.

C’est assez difficile d’imaginer que continuer à jouer est supposé aider quand vous avez une déchirure au poignet…
C’est ce que j’ai pensé et j’ai pris 2 semaines de repos. Mais j’avais vraiment moins de douleurs quand je jouais que quand je m’arrêtais.

Vous avez joué avec un bandage sur votre poignet pendant plusieurs mois. Depuis quand l’avez-vous retiré ?
A la fin novembre, quand j’ai commencé ma préparation pour la nouvelle saison, j’ai joué sans bandage pour la première fois. Avant cela j’étais retournée voir le spécialiste de la main qui m’a dit que tout était guéri, que tout allait bien.

La bonne chose à propos d’une mauvaise année en tennis est que vous n’avez pas beaucoup de points à défendre, exact ?
Je ne partage pas ce point de vu. Je dis toujours : Pour tous les joueurs qui vont sur le court l’année commence à zéro. Si vous regardez le classement de fin d’année, vous voyez le succès que vous avez eu et le nombre de points que vous avez gagné. Le classement est important seulement pour vous permettre de jouer certains tournois auxquels vous voulez participer.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Julia Goerges : « l’année commence à zéro » »

  1. Hello ça fait longtemps que j’étais pas passer ici ! J’aime beaucoup cette interview
    Je ne m’occuperais plus du blog JuliaGoerges je pense par contre, mais on pourra parler Twitter ! 😉
    Je te souhaite de joyeuses fêtes ! 🙂

  2. En espérant que son poignant tienne bon pour 2014 et qu’elle retrouve le chemin de la victoire la Petite Juju : )

Poster un commentaire (adresse e-mail non obligatoire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s