Tommy Haas l’éternel

Tommy+Haas+Sony+Open+Tennis+Day+12+ckxHNILU9qHx

Tommy Haas, bientôt 35 ans, défie le temps. Après 17 années passées sur le circuit ATP le joueur Allemand s’offre une seconde jeunesse au tournoi de Miami.

Malgré sa défaite face à l’Espagnol David Ferrer, Haas aura marqué la semaine Floridienne en ayant notamment épinglé le N.1 mondial Novak Djokovic avec un certain brio. «J’ai eu énormément de SMS et de messages sur Facebook après ce match, c’est là aussi que j’ai réalisé que je venais de faire quelque chose d’énorme», a expliqué Haas au lendemain de cet authentique exploit, qu’il a tout de suite confirmé en balayant le Français Gilles Simon, tête de série N.11.

Actuel 18e mondial, le plus vieux joueur du Top 50 passera au moins 14e grâce à son parcours, soit son meilleur classement depuis janvier 2008 (11e). Il y a un an, il était pourtant 145e à l’ATP en arrivant au tournoi de Miami. L’Allemand, qui avait failli raccrocher sa raquette en 2011 après la énième opération de sa carrière, avait l’envie de continuer afin que sa fille Valentina garde un souvenir de lui raquette en main.

«Quand je suis devenu papa, je pensais que ce serait vraiment spécial que ma fille puisse me voir jouer un jour, a expliqué Haas. Je sais que ça fait un peu « mélo » mais ce sont des souvenirs que je garderai pour la vie.»

L’Allemand s’était signalé la saison passée avec une victoire au tournoi de Halle (gazon), en battant Roger Federer en finale, et en remportant le trophée de «ATP comeback player of the year». «C’est une super récompense car ce sont les autres joueurs qui votent pour toi. Mais c’est encore plus spécial de l’avoir gagné deux fois», souligne Haas, déjà récompensé en 2004, signe d’une carrière fait de hauts (N.2 mondial en 2002) et de bas, comme ces blessures à la pelle.

«Tommy a un jeu tape-à-l’oeil, avec l’un des plus beaux revers à une main du circuit, un gros service et une qualité de déplacement extrêmement bonne», juge l’Australien Lleyton Hewitt. «Je sais que tout ça va s’arrêter un jour mais je ne sais pas encore quand, explique ce fils d’un champion d’Europe de judo autrichien. La facilité serait de poser ma raquette pour de bon mais mon corps répond encore bien. Je veux voir jusqu’où il m’amène.»

4 réflexions au sujet de « Tommy Haas l’éternel »

  1. le BTS Blanc çava ^^ on verra les notes
    Français un peu la cata
    Anglais çava
    Chimie eu une blague ^^ après on verra j’préfère même pas y penser, les profs ont mis mais trop d’exos je l’est même pas fini
    Maths çava

  2. ouais c’est claire prévenir ! En plus l’autre jour j’ai vu que tu avais créer un magazine, j’voulais le lire mais du coups c’est fichu maintenant :/

Poster un commentaire (adresse e-mail non obligatoire)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s